Romans Graphiques

« Nous Vivrons » : Sfar au cœur de l’actualité

Par Didier Pasamonik - L’Agence BD le 2 mai 2024                      Lien  
Le 7 octobre 2023, c’est comme le 11 septembre 2001 : ce sera à jamais une date-clé de notre histoire. Joann Sfar, en vigie de notre temps, l’a bien compris. Dans son livre, Nous Vivrons sous-titré : « enquête sur l’avenir des Juifs » (Les Arènes BD), il mène une réflexion sur l’être-juif par rapport à Israël, par rapport au monde. Non sans pessimisme, constatant une recrudescence de l’antisémitisme en France, bien avant les derniers événements de Gaza, il s’est rendu en Israël au lendemain du séisme qui frappa le pays en octobre dernier. Avec en souvenir, les propos de ses grands-parents qui ont vécu de près la Shoah, la création de l’Etat juif et leurs conséquences. « Je ne suis pas objectif, dit-il d’entrée. Mais je tente d’être de bonne foi ».

C’est un livre au cœur de l’actualité évidemment, à un moment où, des otages israéliens étant encore enfermés dans Gaza, le Premier Ministre Benyamin Netanyahou tente de faire rendre gorge au Hamas, au prix de milliers de morts civils.

« Nous Vivrons » : Sfar au cœur de l'actualité
Joann Sfar. L’exposition de son oeuvre au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme s’achève dans dix jours.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

À un moment où en France, à Sciences-Po à Paris, les débats s’enflamment et où le dialogue est devenu impossible. Joann Sfar y sera présent ce soir, à Sciences-Po, et cet après-midi à la Sorbonne « pour se rencontrer et débattre » sur une invitation qui date de bien avant les événements de ces derniers jours dont les excès s’invitent dans la campagne électorale en cours.

Insulté « toutes les minutes » sur Internet, à cause de son livre, à cause de ses propos (il est en pleine tournée médiatique), face aux développements mortifères de l’actualité, Joann Sfar s’interroge avec pessimisme sur l’être-juif et la signification d’Israël dans notre époque.

Dans ce livre, il commence par interroger ses proches, puis se rend en Israël où il rencontre des gens du terrain. Des Juifs et des Arabes. Il constate que les Arabes israéliens sont entre deux feux, ont pris fait et cause pour Israël, leur pays. Sfar refuse que le Hamas confisque l’identité palestinienne, que les extrêmes, qu’ils soient de droit ou de gauche, instrumentalisent une situation qui concerne des millions de gens pour des questions de politique française.

© Joann Sfar - Les Arènes BD

Il constate aussi le décalage abyssal entre l’idée que l’on se fait de la situation en Israël et ce que nous en percevons ici. C’est intelligent, c’est touffu, c’est un vrai livre et non pas un de ces carnets parfois légers dont il nous gratifie régulièrement, une quête faite avec le soutien de quelques amis spécialistes. Un autre regard sur l’actualité du Moyen-Orient, pour s’informer, pour réfléchir, pour « désescalader » comme disent les diplomates.

On y reviendra plus longuement dans quelques jours, quand l’actualité sera moins brûlante.

© Joann Sfar - Les Arènes BD

(par Didier Pasamonik - L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791037512017

Les Arènes BD ✏️ Joann Sfar Histoire Shoah BD de reportage Marché de la BD : Faits & chiffres
 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • J’aime bien quand vous écrivez ’c’est un vrai livre et non pas un de ces carnets parfois légers dont il nous gratifie régulièrement", effectivement il est très productif, principale raison pour laquelle j’ai arrété d’acheter ses livres. Pour ma part, je relis en ce moment ses Donjon, co-écrits avec Lewis Trondheim ! Pour moi, Sfar n’est jamais meilleur qu’accompagné !
    De plus, la guerre ouverte entre le Hamas et Israel me fait penser à celle entre la Russie et l’Ukraine. Deux conflits où des voisins, parfois mêmes cousins s’affrontent ! Avec toujours le même résultat, des villes démolies, des populations civiles décimées ou affamées. Des femmes violées, des enfants assassinés !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 6 mai à  10:09 :

      C’est effectivement un vrai livre, avec de vraies questions, sur de vraies impasses

      Répondre à ce message

  • Pour moi Sfar crée devant nos yeux une œuvre très personnelle, cohérente, humaniste, engagée et utile. Chapeau, l’artiste !

    Répondre à ce message

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Didier Pasamonik - L’Agence BD  
A LIRE AUSSI  
Romans Graphiques  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD