Guy Delisle, Fauve d’Or d’Angoulême 2012

7 février 2012 par Pierrat
  • Quel commentaire débile de manichéïsme, on peut ne pas être client de l’héroïc fantasy de chez Soleil ou autres et trouver que le bouquin de Delisle est mauvais, car il l’est mauvais, sur la forme et le fond, c’est mou et fade, tout ce qu’il faut pour ramasser un prix.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD