Christophe Bec : « Je voulais réaliser un Tarzan sombre, crépusculaire, naturaliste, violent et sauvage. »

5 avril 2021 par Milles Sabords
  • Ce premier tome reste plaisant à lire, sans véritablement me convaincre. Dommage que la qualité de dessin de Subic (similaire à celui de A. Alice) n’est pas constante et son style photocopies surexposées devient agaçant au fil de la lecture. Je pense que le somptueux graphisme de Bourgier (qui me fait penser à celui de Mivilles-Deschênes) me fera acheter le tome 2. Par-contre, le travail brut de Subic sur un Conan aurait toute sa place, car dès que l’univers devient trop contemporain, il a l’air moins à (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.