Des mangas « Made in France » : Rencontres avec Hachin et Oto-San [PODCAST]

20 juillet 2021 par sir Francis
  • Les modes changent mais pas le système de rémunération de l’édition, les "jeunes Mangaka européens" seront "essorés" comme des générations de dessinateurs avant eux. Les possédants de l’édition embauchent et débauchent sans aucune contrainte. Lorsque l’un ou l’autre mankaga de Quimper ou Vesoul aura produit 30 planchettes par mois pendant un certain temps, son maître n’acceptera pas une baisse de régime ou une remise en question artistique. Dés lors, un autre ramier sera sélectionné dans la salle d’attente pour fournir le produit. Savez-vous que les mangaka envient la qualité du travail des dessinateurs (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.