Polémique sur la vente de la couverture du Lotus bleu : la famille Casterman réplique

8 septembre 2021
  • En relisant deux fois votre article ainsi que la tribune publiée dans La Libre Belgique, il est clair que la famille Casterman ne peut pas apporter la preuve matérielle de ce qu’elle affirme.
    Ils aimaient tellement ce dessin qu’ils avaient toujours vu accroché à un mur et plié en six au fond d’un tiroir qu’ils ont décidé de le vendre.
    Et Artcurial n’a pas demandé de preuve qu’ils en étaient les véritables propriétaires ?
    C’est curieux, on se croirait dans le début d’une aventure de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD