Paquet tente de noyer le poisson

6 mai 2007
  • Que des auteurs et des éditeurs se posent des questions sur l’aspect économique d’une telle opération, c’est normal parce que c’est intrigant et intéressant. Je vous ai provoqué exprès avec mes commentaires. J’espérais une réaction. Donc... Merci Pierre et Romuald pour vos précisions. Par contre, Paquet, votre réponse est d’un flou artistique digne d’un éditeur (petit ou gros). Alors, 21000 euros d’avance par an à se partager pour 264 pages. Ça fait environ 80 euros brut la page à se partager (27/53) (je calcule en page comme d’autres calculent en heure). Bon, c’est heureusement nettement plus que ce que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD