Exposition Alan Moore

  • L’ exposition « Alan Moore, les dessins du magicien » a eu lieu du 14 février au 4 avril 2004 au Palais des Beaux-Arts de Charleroi en Belgique. Ce dossier va vous permettre de mieux connaître Alan moore, l’un des plus grands auteurs de BD contemporains.

  • 31 janvier 2004 1 commentaire

    Exposer Moore à Charleroi ? L'idée n'est pas si absurde. Charleroi, une ville située au sud de Bruxelles, à près d'une demi-heure en train, a été un des centres miniers du bassin industriel wallon. A ce titre, elle ressemble un peu à Northampton, la ville anglaise dont Moore est originaire. C'est aussi (...)

  • 31 janvier 2004 1 commentaire

    La seule fois où Alan Moore est allé à Angoulême, il a été reçu avec les honneurs dûs à son rang. Il assista notamment à une conférence qui lui était consacrée par Thierry Groensteen sur "la circularité" dans "Watchmen". La conférence finie, on demanda au scénariste anglais ce qu'il en avait pensé. Il (...)

  • 31 janvier 2004 0 commentaire

    Entre 1969 et 2004, il n'a pas cessé d'écrire. Ce qui frappe, c'est sa diversité : Moore s'adapte aux dessinateurs qui travaillent avec lui. Voici, pour s'y retrouver dans sa production multiforme, une première approche bibliographique concotée par François (...)

  • 31 janvier 2004 0 commentaire

    Comment Alan Moore, né dans un bled perdu au milieu de l'Angleterre, pratiquement aveugle de l'œil gauche et sourd de l'oreille droite a-t-il réussi à devenir l'un des principaux scénaristes de BD de son temps. Sa biographie en quelques dates par François (...)

  • 31 janvier 2004 0 commentaire

    Moore est un paradoxe dans la bande dessinée : créateur exigeant, il est connu et admiré du grand public grâce aux adaptations cinématographiques tirées de ses scénarios, alors même que son œuvre n'est pas d'un abord facile et qu'il se désintéresse de ses adaptations édulcorées. On peut même dire qu'il (...)

  • 31 janvier 2004 0 commentaire

    Dans la foulée de la très remarquée exposition « Muñoz/Breccia : l'Argentine en noir et blanc », le Palais des Beaux-Arts de Charleroi continue dans un cycle d'expositions ambitieuses, en se consacrant à l'un des scénaristes majeurs de notre époque. « Alan Moore, les dessins du magicien » a valeur de (...)

  • 27 janvier 2004 0 commentaire

    Comment aborder une œuvre aussi monumentale que celle d'Alan Moore ? A un parcours chronologique classique, les organisateurs de l'exposition « Alan Moore, les dessins du magicien » ont préféré une approche thématique. Le visiteur sera " initié " aux arcanes des créations du démiurge de Northampton en (...)

  • 27 janvier 2004 0 commentaire

    Nous voici au bout du parcours initiatique. Une fois changés le regard et la perception, une fois la connaissance acquise et comprise, reste à savoir ce que l'on va en faire. On aborde ici la notion de responsabilité de la puissance, mais aussi la problématique de la (...)

  • 27 janvier 2004 0 commentaire

    Pour Moore, il n'y a pas de genre interdit. Avec « Lost Girls », il aborde le territoire de la pornographie, jusque-là bien peu exploré par les auteurs dits grands.

  • 27 janvier 2004 0 commentaire

    Le premier coup d'éclat d'Alan Moore, lors de son arrivée sur le marché américain, est de reprendre les rênes d'une série d'horreur dont personne n'attendait plus rien, « Saga of the Swamp Thing », et de faire remonter simultanément les ventes du titre et sa cote (...)