Arctica - T3 : Le Passager de la préhistoire - Par Pecqueur, Kovačević & Schelle - Delcourt

30 novembre 2009 0
  • Les accents écologiques de la série disparaissent peu à peu au profit d'une action et d'une intrigue qui font d'Artica une série 100% série B.

Parvenu à s’enfuir avec la mystérieuse fillette, Dakota décide de faire analyser l’entité découverte dans la grotte sous-marine. Mais quelle n’est pas sa surprise lorsque la petite fille lui affirme qu’il s’agit de son grand-père et qu’il a été grièvement blessé par une flèche…à l’époque préhistorique ! À la stupéfaction générale, l’analyse corrobore ses dires. Et, il y a plus surprenant encore…

Ouf ! Daniel Pecqueur a rectifié le tir sur ses dialogues qui, dans les deux opus précédents, se sont révélés bien souvent empruntés. Ici, le scénariste de Golden City (dont le tome 8 sort début décembre) suit le chemin d’un film à la James Bond. Une intrigue, un Dakota plutôt sympa et attachant, de l’action, des rebondissements plus ou moins improbables, et encore de l’action !

Il y a toujours une moto qui traîne dans le coin quand le héros a besoin de poursuivre les méchants. Méchants qui passent leur temps à embêter le gentil, qui lui progresse difficilement mais progresse tout de même. Les ingrédients d’une bonne série B sont là, assurément. C’est loin d’être déplaisant, surtout si le lecteur est adepte du genre.

Arctica - T3 : Le Passager de la préhistoire - Par Pecqueur, Kovačević & Schelle - Delcourt

Pierre Schelle, par ses bleus et jaunes, marque fortement de son empreinte couleur le dessin du serbe Boyan Kovačević.

Allez, avouons-le, sous son allure de série d’aventures nous baladant sur (ou sous) la mer, dans les airs ou sur terre, Arctica se révèle finalement attachante.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 1 et du tome 2

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?