Newsletter ActuaBD

Chihayafuru T. 36 - Par Yuki Suetsugu - Pika Edition

  • Les sélections pour le tournoi de Maître et de Queen battent leur plein avec ce tome consacré aux demi-finales. Et c'est le moment de vérité pour notre trio : est-ce que l'évolution de leur style va porter ses fruits ?

Après le tournoi inter-lycée qui a mis en avant les amis de nos héros et un Karuta amateur, en quelque sorte, voici venue l’heure de la plus prestigieuse compétition des professionnels : le tournoi pour les titres de Maître de Queen. Et avant la phase finale se déroulant au sanctuaire Ômi-jing, la première semaine de janvier, il y a le tournoi de sélection.

Et plus précisément deux tournois, celui de l’Est et celui de l’Ouest, qui ont pour but de désigner chacun deux champions, l’un masculin et l’autre féminin, qui s’affronteront lors de la phase finale, pour ensuite défier le Maître et la Queen en titre. Après une blessure qui l’a empêchée l’an dernier de participer aux sélections, c’est la deuxième année que Chihaya tente l’aventure et elle a bien l’intention d’arriver jusqu’à Shinobu, la Queen actuelle, pour enfin la battre.

Et elle n’est pas la seule à se trouver à un tournant de son parcours : que ce soit Arata ou Taichi, il est également temps pour eux de mettre à l’épreuve leur entraînement et leur évolution. C’est ainsi que nous les retrouvons en demi-finale, à celle de l’Ouest pour Arata, et celle de l’Est pour Chihaya et Taichi. Trois matchs en parallèle, ou plutôt cinq si nous comptons ceux du docteur Harada et de Midori.

Chihayafuru T. 36 - Par Yuki Suetsugu - Pika Edition
© 2007 Yuki Suetsugu / KODANSHA Ltd. / Pika

Si Arara se retrouve face à un adversaire inattendu, un nouveau personnage, Chihaya affronte Rion, pour un duel placé sous le signe du pur ressenti, tandis que Taichi applique contre Sudô les techniques de manipulation que lui a apprises Maître Suô. Ce sont donc des joueurs qui se connaissent bien à l’Est qui se rencontrent.

Chacun de ces trois duels révèle sa propre logique, sur fond de renouveau de notre trio. Du côté de Chihaya, Rion a elle aussi évolué et progressé, donnant lieu à un match très serré, surtout que les deux joueuses ont un style similaire. Pour Taichi, c’est un tout nouveau jeu qu’il présente, ironiquement proche de celui de Sudô, offrant là aussi une confrontation de type miroir. Quant au match d’Arata, nous sommes dans le schéma du vétéran-favori face à un nouveau venu, fort prometteur.

Un tome au déroulement très classique, renforcé par le fait que les participants sont presque tous bien connus, évoluant depuis des années dans l’univers de la série. Le récit prend ici la forme du rappel de la promesse fondatrice de nos trois héros, avec la mise en scène de leur évolution récente, tout en rappelant que rien n’est joué pour autant. En fin de compte, il ne s’agit sans doute pas du tome le plus intense au niveau compétition, mais la force symbolique de la situation résonne indéniablement pour le lecteur qui suit ces héros depuis maintenant 36 tomes, avec une conclusion qui se rapproche doucement !

© 2007 Yuki Suetsugu / KODANSHA Ltd. / Pika

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Chihayafuru T. 36. Par Yuki Suetsugu. Traduction Fédoua Lamodière. Pika Edition, Collection "Shôjo". Sortie le 20 octobre 2021. 176 pages. 7,50 euros.

Chihayafuru sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série,
- Lire la chronique du tome 9,
- Lire la chronique du tome 14,
- Lire la chronique du tome 19,
- Lire la chronique du tome 24,
- Lire la chronique du tome 29,
- Lire la chronique du tome 33.

 
Newsletter ActuaBD