Newsletter ActuaBD

Clémentine à la plage - Par Igor & Boccère - Dynamite (La Musardine).

  • Dans l'esprit d'un "Martine à la plage" qui fait des découvertes et rencontre des amis, ce "Clémentine à la plage" ne semblait pas vraiment folichon. Contre toute attente, l'album se révèle pourtant d'un très bon niveau, aussi humoristique qu'érotique, tout en évitant les clichés et autres gros plans explicites.

Parfois, certains albums ne paient vraiment pas de mine. C’est le cas de cette Clémentine à la plage. Titre nunuche, couverture peu engageante, le feuilletage du livre ne donne pas de meilleurs résultats. Surtout que le scénario tient sur une feuille de papier à cigarette : des spectateurs assistent à la diffusion d’un film X tourné par des amateurs, où l’héroïne bronze nue sur la plage.

Clémentine à la plage - Par Igor & Boccère - Dynamite (La Musardine).

Pages 18 et 20 de "Clémentine à la plage"

En dépit de ces préjugés peu engageants, on se lance dans la lecture. Certainement grâce à l’auteur que l’on connaît déjà, et qui signe d’un pseudonyme pluriel : Igor & Olaf Boccère. Pourquoi pas ? On connaît bien des tandems d’auteurs qui utilisent un seul nom commun ! Bref, notre auteur est un habitué du genre : depuis 2005, il a réalisé une demi-douzaine d’albums, dont Chambre 121 suivi de Suite 121, de petits formats en noir et blanc qui sollicitent des scènes fantasmées entre des adultes à la recherche de plaisir.

Mais ce qui nous a poussés à franchir le pas reste certainement son adaptation très réussie du best-seller érotique de La Pharmacienne. Ce conte amoral était aussi drôle que très bien réalisé, et l’on espérait que l’auteur avait réussi à capter l’essence de ce vaudeville contemporain pour son nouvel ouvrage.

Tout le récit tourne autour d’un homme qui dort, le pénis à l’air...

Bien nous en a pris, car c’est exactement ce qui ressort de Clémentine à la plage. Même si son intrigue est plus ténue que dans La Pharmacienne, cette nouveauté relève du même esprit : des situations aussi cocasses qu’érotiques, qui s’enchaînent autour d’un lieu et d’une thématique. Dès les premières pages, on est happé par ce vaudeville, dont toutes ses situations sexuées prises sous l’angle des pratiques sexuelles.

L’autre grande réussite du titre est de parvenir à être éminemment érotique tout en évitant les sempiternelles séquences en gros plan. Il est bien entendu question du plaisir pendant tout l’album, et du droit à prendre ce plaisir au mépris de certaines règles, mais tout l’art réside à solliciter l’imaginaire du lecteur par de bonnes mises en situation, sans finalement l’assommer de dessins trop explicites.

L’idée d’un film X projeté par des amateurs (et donc projeté en salle), apporte le côté réaliste d’un genre de plus en plus vogue : des personnes qui se mettent en scène, même lorsque l’accroche peut paraître grossière, pour partager leur plaisir. Une chose qu’apprécie l’auteur, comme nous l’expliquions dans notre précédent article. Et dans ce cas, son humour omniprésent apporte un recul bienvenu sur cette pratique, tout en livrant une conclusion audacieuse.

Les différentes rencontres s’enchaînent, sans temps mort.

Nous conseillons aux amateurs de braver comme nous leur premier ressenti pour profiter pleinement de ce vaudeville plein d’humour et de plaisir dont la thématique convient parfaitement une lecture estivale.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Clémentine à la place par Igor & Boccère - Dynamite - La Musardine.

Des mêmes auteurs, lire également :
- Le roman "La Pharmacienne" adapté en bande dessinée chez Dynamite
- Suite 121, T. 1 - Par Igor & Boccère - Dynamite (La Musardine)

 
Newsletter ActuaBD