Actualité

Elon Musk/Manara : l’amour du mème

Par Kelian NGUYEN le 21 novembre 2022                      Lien  
Le feuilleton Elon Musk/Twitter n’en finit plus. Après de longs mois de valse hésitation dans le rachat du réseau social par l’homme le plus riche de la planète, suivi par des licenciements brutaux en masse et des départs à la chaîne, le milliardaire vient à nouveau de défrayer la chronique. On le sait : il avait annoncé vouloir réintégrer Trump dans son réseau, au nom d'une prétendue "liberté d'expression" dont on a compris par son mode de consultation qu'elle ne serait pas vraiment démocratique... Son dernier éclat ? Utiliser un dessin de Milo Manara en guise de provocation à l'égard de l’ancien président des États-Unis, Donald Trump.

Le 27 octobre 2022, Elon Musk a twitté : « L’oiseau est libre. » Quatre mots signifiant que l’homme le plus riche de la planète venait de racheter le réseau social Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars, une broutille. Une restructuration interne express s’est alors opérée, indexée sur les sautes d’humeur du nouveau propriétaire, entraînant bon nombre de départs volontaires. Dernier en date : Damien Viel, directeur de Twitter France, ce matin-même.

Le leitmotiv de l’extravagant homme d’affaires : la plateforme devait être un espace d’expression entièrement libre. D’où le rétablissement hier du compte de l’ancien président américain Donald Trump ainsi que celui de plusieurs autres personnalités bannies par les précédents modérateurs.

Sauf que Donald Trump a créé sa propre plateforme concurrente à Twitter : Truth. Va-t-il revenir sous l’oriflamme du petit oiseau bleu ? Rien n’est moins sûr... Est-ce pour cela qu’Elon Musk, sur son propre compte, a utilisé un dessin de... Milo Manara, maître de l’érotisme. Un mème de nombreuses fois détourné et déjà utilisé par le patron de Tesla en 2020.

Son usage dénote d’une transgression, pas franchement "politiquement correcte" : réintroduire un Donald Trump connu pour ses excès ce qui lui avait valu son bannissement...

Ce débordant amour du mème, c’est pour récolter des clics ?

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

✏️ Milo Manara Etats-Unis Marché de la BD : Faits & chiffres 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
8 Messages :
PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD