Interviews

Hugues Labiano célèbre ses 30 ans de carrière avec une exposition rétrospective [PODCAST]

Par Charles-Louis Detournay le 22 novembre 2022                      Lien  
Voilà un dessinateur qui ne laisse pas insensible : un encrage prononcé, plaçant autant de masses de noir que de petits détails, un dessin au service de la narration, une volonté d'imposer une atmosphère afin de plonger le lecteur au sein du récit, et surtout des personnages habités dans une Histoire sans concession. Labiano, c'est tout cela, et bien plus. Cela méritait bien une expo !

Par rapport à d’autres galeristes, la Galerie de la bande dessinée a cette particularité de vouloir présenter l’œuvre d’auteurs reconnus depuis plusieurs dizaines d’années, mais qui n’avaient pas encore eu la chance de bénéficier d’exposition dédiée à leur travail. Que les auteurs soient anglo-saxons, européens ou influencés par les mangas, toujours avec l’objectif de faire découvrir ou redécouvrir des auteurs méritants et impliqués.

Hugues Labiano célèbre ses 30 ans de carrière avec une exposition rétrospective [PODCAST]

Une mission pleinement remplie avec cette rétrospective consacrée à Hugues Labiano, un auteur que les lecteurs ont souvent découvert avec sa série de Dixie Road écrite par Jean Dufaux ou sa [saga d’espionnage intitulée Black Op>art8762] et scénarisée par Stephen Desberg. Ce dernier n’a d’ailleurs pas cessé de continuer à lui écrire des récits humainement engagés, tels que Le Lion de Judah et le second cycle de L’Etoile du désert. Mais l’auteur n’hésite pas non plus à écrire ses propres histoires, qu’il s’agisse de sa participation à des collectifs ou sa série des Quatre Coins du monde.

Sa carrière a pourtant commencé bien plus tôt, en 1992, avec Matador. Une entame où l’autodidacte démontre d’emblée sa force de caractère : un encrage très prononcé, une précision dans les détails alliée à une force du trait, sans oublier une atmosphère qui se dégage immédiatement de chaque planche, ce qui ne peut laisser le lecteur insensible.

Cette prise de position dans son travail, Hugues Labiano n’a cessé de la conforter au fil des années, tantôt en l’affinant par l’utilisation du lavis, souvent en jouant sur les contrastes en faisant progressivement monter la force de ses noirs, jusqu’à devenir l’un des spécialistes de cette technique dans le domaine du réalisme franco-belge.

Ces spécificités, ce souci du détail et cette évolution au fil des années, tout cela se dévoile parfaitement grâce à la sélection opérée par l’auteur et Frédéric Lorge, le galeriste. L’ensemble de l’exposition trouve son point d’orgue avec le mur présentant quatre couvertures : leur construction, le jeu des personnages et la force des noirs apportent un parfait résumé du travail de l’auteur.

Propos recueillis par Charles-Louis Detournay.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Du 17 novembre au 3 décembre 2022 : Exposition-vente des planches de BD et dessins originaux d’Hugues Labiano.

La Galerie de la Bande Dessinée
Chaussée de Wavre 237
1050 Bruxelles
http://www.lagaleriebd.com
Tel : 0032 485 985 618
Email : frederic@lagaleriebd.com
Du jeudi au samedi, de 13 à 19h. Également sur rendez-vous.

Du même auteur, lire également quelques-uns de nos précédents articles :
- Le Lion de Judah : Livre 1 – L’Afrique coloniale, ses ombres, ses mystères, ses dérives
- [L’intégrale de Dixie Road
- Les Quatre Coins du monde T1 – Par Hugues Labiano – Dargaud
- sa participation à Vivre libre ou mourir
- Black Op : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4 et tome 5
- Une précédente interview : "La réalité est en soi un scénario incroyable"
- Mister George 1 - Labiano, Rodolphe et Letendre - Lombard (collection Signé)

Photo de l’auteur : Charles-Louis Detournay.

✏️ Hugues Labiano tout public 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
1 Message :
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Interviews  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD