Judith - Volume 1 - Par Eric Godeau & Paul Oliveira - Bamboo, collection Grand Angle

19 juillet 2004 0 commentaire
  • Les éditions Bamboo continuent à accorder de l'importance aux jeunes auteurs, et publient aujourd'hui le premier album de {{Eric Godeau}} et {{Paul Oliveira}}. Derrière une couverture très accrocheuse, mais diablement efficace, se cache une intrigue fort réussie.

Trois hommes qui n’ont rien en commun sont engagés pour assurer la sécurité de la fille d’un magnat de l’industrie pharmaceutique, Judith. Une menace terroriste planerait sur elle. Lorsqu’ils arrivent sur place, ils sont un peu désorientés et ne comprennent pas le but de leur mission. La maison est déjà gardée par une meute de gardes du corps. La fille n’est pas seule, mais partage chaque instant de sa vie avec une "jeune fille de compagnie" qui se prénomme Julia.

Les trois hommes s’installent. La cohabitation s’avère peu évidente et l’atmosphère de la maison pesante. Les jeunes femmes restent cloîtrées et les trois hommes sont assommés par l’ennui. Mais l’accumulation d’événements étranges va rapidement les sortir de leur torpeur...

Paul Oliveira signe un huis-clos captivant, et s’amuse à camper ces trois « gardiens » dans une situation si ennuyeuse que leurs interactions et brouilles en deviennent passionnantes pour le lecteur. L’intrigue commence véritablement à la planche dix-neuf, où l’on apprend que la fille du magnat aurait tué l’un de ses gardes du corps... Vingt-cinq autres planches suivront, entraînant le lecteur dans un suspense empli de non-dits, de situations sulfureuses et de meurtres...

Le style graphique de Godeau a beaucoup de charme, même s’il doit encore se bonifier.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?