Bruno Gazzotti entre en politique

19 juillet 2004 0 commentaire
  • Le dessinateur (excellent) de Soda, dont le prochain tome paraîtra bientôt aux Editions Dupuis (si ses problèmes relationnels avec son scénariste se résolvent...), figurait sur la liste "Ecolo" lors des élections qui se sont déroulées en juin 2004.

C’est le site de Soda qui nous l’apprend : "Les électeurs belges ayant voté pour le parlement wallon, ont pu voir dans la liste du parti ECOLO le nom de Bruno Gazzotti. Celui-ci se trouvait en 11e position des candidats suppléants.".

Sur le site du parti, on peut d’ailleurs trouver une caricature de l’auteur par lui-même et un portrait :

"Bruno Gazzotti est né en Belgique en 1970. Déjà tout jeune, il exprimait ses talents de dessinateur de BD ... non pas sur ses classeurs ... ni sur ses cahiers d’écoles ... mais bien sur les murs de son école primaire ! Ça ne s’invente pas ! Il réalisait aussi quelques feuilles de chou dont l’audience se limitait à sa classe ! En 1988, après avoir terminé ses études secondaires et supérieures à l’Institut Saint-Luc à Liège, il se présente à la rédaction du "Journal Spirou" ,son carton à dessin sous le bras. Et apparemment ça leur a plu car il est encore là ! C’est aussi à cette époque qu’il rencontre Tome et Janry (Gazzotti est batteur d’un groupe rock très spécial en compagnie de Tome, Janry et ... Yvan Delporte au chant, entre autres !)

Un peu plus tard, au début des années 90, alors qu’il travaillait en tant qu’ assistant de Janry sur "Le Petit Spirou", Philippe Vandevelde, alias Tome, lui proposa de reprendre la série "Soda", le flic-pasteur, que Luc Warnant avait cessé d’illustrer. Gazzotti accepta sans hésiter. Il adorait le personnage. Il avait découvert la série en tant que lecteur, et se disait que c’était ce qu’il aurait aimé faire : bref l’affaire était lancée ! Cela dit, ce fut très dur : il mit un mois à dessiner sa première page (planche n°11 du "Soda" n°3, "Tu ne buteras point"). Mais il savait que dès le 4ème album, il pourrait libérer son propre style. Il illustre ensuite tous les autres "Soda" : "Dieu est mort ce soir", "Fureur chez les saints", "Confession express","Lève-toi et meurs","Tuez en paix","Et délivre-nous du mal","Dieu seul le sait", « Prières et balistique » ...

Ensuite, Gazzotti rencontre par l’intermédiaire de Tome, Ralph Meyer, par ailleurs metteur en images des textes de Tome pour “Berceuse assassine”. Le courant passe : ils aiment tous les deux la science-fiction, en Novembre 2001 paraît l’excellent album "Des lendemains sans nuage" dans la collection "Signé" des éditions du "Lombard", scénarisé par Fabien Vehlmann. Projets de Gazzotti ? Une série de science-fiction dont le titre est « Seuls » (le premier album devrait sortir en 2005 chez Dupuis)."

Sur le site de Soda, on trouve encore un message de Gazzotti expliquant son retard pour le nouvel album de Soda : "Désolé, mais le Soda n’est pas encore programmé. J’ai actuellement terminé 30 pages du n°12 mais cela fait un an et trois mois que je suis en attente des dernières pages de scénar. Il est vrai que j’ai assigné Tome en justice pour pouvoir terminer cet album... mais nous sommes en négociation pour que tout se termine à l’amiable et que les lecteurs puissent enfin lire le Soda n°12 qui sera aussi mon dernier."

On regrette sincèrement que les auteurs n’aient pas pu continuer à collaborer pour poursuivre cette excellente série d’action pour laquelle ils fonctionnaient apparemment en parfaite symbiose.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?