Albums

Julien Boisvert (Intégrale) - Par Dieter & Plessix - Delcourt

Par Thierry Lemaire le 19 juillet 2013                      Lien  
Relire {Julien Boisvert}, c'est comme retrouver un vieil ami qu'on aurait perdu de vue. Souvenirs et émotions remontent à la surface. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, le plaisir de la découverte n'en sera que plus grand avec quatre tomes en un. Un petit bijou.

Belle idée de ressortir une intégrale de la série Julien Boisvert, dont la précédente édition datait déjà de 1999, et dont le dernier tome, Charles, avait été publié en 1996. D’abord parce qu’elle colle à l’actualité de Michel Plessix, avec la publication du dernier tome du Vent dans les Sables. Ensuite parce qu’elle permet de remettre sur le devant de la scène une série qui a marqué le tournant des années 1990. Les aventures de ce jeune fonctionnaire célibataire, a priori bien loin d’être un baroudeur mais porté par les circonstances à parcourir le monde, sont en effet représentatives d’une bande dessinée qui veut donner corps à ses personnages. Julien Boisvert vieillit, évolue psychologiquement, est marqué par ses expériences, s’accommode de ses failles. Julien Boisvert est vivant, tout simplement.

Julien Boisvert (Intégrale) - Par Dieter & Plessix - Delcourt
La couverture de la précédente intégrale

De l’Afrique sahélienne, des îles anglo-normandes, du Mexique et des États-Unis, Julien rapporte quelques déceptions sentimentales, une certaine idée de la spiritualité, mais aussi le ferment d’une maturité qui le pousse à partir à la recherche de son père dans le dernier album. Les intrigues, qui prennent place dans les années 1960, ne sont pas exemptes d’un fort arrière-plan politique. Le déplacement des Peuls, l’IRA, le climat social mexicain et l’extrême droite américaine sont évoqués et donnent un peu plus d’épaisseur à l’ensemble. Mais ce que le lecteur retient surtout, c’est l’épatante sensibilité de la série. De l’humour et de l’émotion à chaque page, et un chien, inoubliable.

On peut toutefois regretter deux choses au sujet de cette intégrale. D’abord la couverture. Alors que celle de l’intégrale précédente était une illustration originale, celle-ci est la reprise de la couverture, certes très belle, de Gris-Noir, le deuxième tome. On aurait aimé découvrir un nouveau dessin de Plessix en lieu et place (ou un inédit sorti des tiroirs). On aurait aussi aimé découvrir un riche cahier de présentation, retraçant la création de la série. Il y aurait tellement de choses à dire, de documents à présenter, d’analyses à faire. Mais non. Contrairement aux canons actuels des recueils, l’intégrale Julien Boisvert propose "seulement" la lecture des quatre albums. Se régaler de cette lecture n’empêche pas de regretter ce manque éditorial.

Une planche de Neêkibo, le premier tome de Julien Boisvert
Une planche de Grisnoir T.2
Une planche de Jikuri T.3
Une planche de Charles T.4

(par Thierry Lemaire)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Thierry Lemaire  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD