Newsletter ActuaBD

L’Insurrection T1/2 : avant l’orage - Par Sowa & Gawron - Dupuis

15 septembre 2014 0 Albums par David TAUGIS
Dupuis 🛒 Acheter
  • Toujours centrée sur sa Pologne natale, Sowa s'attache ici à une période charnière : 1944, entre fin de l'occupation nazie et arrivée des soviétiques. Premier de deux tomes au style impressionniste d'une grande force d'évocation. Superbe.

Malgré les privations et le joug nazi, on célèbre quand même des mariages en Pologne, en ce printemps 1944. Pour Krystyna, c’est la promesse d’un avenir heureux qui verrait aussi la fin de la guerre. La situation est plus compliquée pour sa sœur Alicja. Sa vie s’articule autour de son nouvel amour, mais aussi du militantisme. Car outre le journal clandestin qu’elle soutient, un grand soulèvement se prépare. Qui marquera l’histoire du pays...

La couverture donne le ton : sombre, précis, poignant. On n’y distingue pas tout de suite les amoureux qui s’étreignent. Le moment d’histoire que présentent Sowa et Gawron montre dans ce premier tome la vie intime des habitants de Varsovie, et l’insurrection qui vient n’arrive qu’en filigrane, et en fin de volume. Le lecteur peut ainsi découvrir des personnages marquants, formidablement dépeints par Gawron. Son trait excelle aussi bien dans des gros plans d’une grande élégance que lors des scènes urbaines, le plus souvent nocturnes, absolument éblouissantes.

L'Insurrection T1/2 : avant l'orage - Par Sowa & Gawron - Dupuis
L’insurrection par Gawron Sowa © Dupuis 2014

Sowa prend soin d’équilibrer son récit en accordant une grande place à un personnage secondaire émouvant, dandy inconsolable depuis la perte de son grand amour, une juive qui a rejoint le ghetto. L’occasion d’évoquer le sort de cette communauté, la plus touchée par la Shoah dans le monde.

Tout en dépeignant un quotidien qui semble ployer sous un crépuscule menaçant à tout moment, les auteurs s’autorisent des pages presque fantaisistes, comme des pauses respirantes, à l’image de cette bataille à seaux d’eau en fin d’album, aux gestuelles gracieuses.

On devine entre ces masses de noir et ces scènes brumeuses l’explosion du deuxième opus, et ce combat à venir nous touche autant pour le sort de la ville que les passions humaines qui s’y déroulent.

L’insurrection par Gawron Sowa © Dupuis 2014

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD