Le Landais volant T3 - Par Nicolas Dumontheuil - Futuropolis

10 novembre 2010 1
  • Jean-Dextre Pandard de Cadillac, le bourlingueur super lover continue ses frasques autour de la planète. Une série discrète mais ô combien drôle signée Nicolas Dumontheuil.

Le Landais volant (quel titre délicieux), c’est lui : Jean-Dextre Pandard de Cadillac, dont le nom est déjà un poème. Dans le précédent volume, ce séducteur globe-trotter s’était vu victime d’un envoûtement peu enviable : son sexe avait disparu ! Après moultes péripéties, ce gascon fripon avait récupéré son bien et pouvait à nouveau charmer en paix.

Le Landais volant T3 - Par Nicolas Dumontheuil - Futuropolis
Un extrait du "Landais volant"
© Dumontheuil - Futuropolis

Mais c’était sans compter sur le facétieux Dumontheuil, qui n’a pas son pareil pour faire rebondir le destin de son héros au long nez. Du Mozambique aux ruines de Tikal, de New York au Cap Vert, le baron chevalier s’invite à la table des marins, des aventuriers ou des plus belles femmes du monde comme Marlène Jobart, dont on va découvrir qu’elle est à l’origine de la fascination de Jean-Dextre pour le beau sexe...

Avec une souplesse de trait qui évoque la période Panade à Champignac de Franquin, l’auteur bordelais s’amuse à ridiculiser le genre "récit de voyage". Le Landais volant, avec sa dégaine débraillée, raconte pourtant avec pertinence et humour l’état du monde dans une joyeuse tambouille d’aventures.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Amazon ou à la FNAC

A propos de Nicolas Dumontheuil, sur ActuaBD :

> Big Foot T1

> La bourlingue mélancolique de Dumontheuil

> Le Roi cassé

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Le Landais volant T3 - Par Nicolas Dumontheuil - Futuropolis
    11 novembre 2010 17:40, par Pandar’s fan club

    Ne voir dans le Landais volant (Pandar sans d) que les frasques amusantes d’un bourlingueur super lover autour de la planète, c’est un peu considérer que les albums de Gibrat sont intéressants parce que les filles y sont belles.... c’est vrai mais c’est un peu court...

    Répondre à ce message