Newsletter ActuaBD

Le Petit Monde - T2 : Real favela - Par Morvan & Terada - Dargaud

  • Quand le français Jean David Morvan revisite le mythe de Peter Pan avec le japonais Torû Terada, le résultat est détonant. {Le Petit Monde} est, sans aucun doute, la série la plus pertinente de feue la collection {[Cosmo->2245]}.

Kumiko et ses frères, enfants d’un riche ambassadeur, sont sous le charme de Piedra qui se voit plus ou moins contraint de leur faire visiter "le petit monde", des bidonvilles en contrebas des magnifiques villas peuplées de familles aisées. Mais Capitan Gaucho, redoutable chef de gang, veille et n’a en tête qu’une seule chose : se venger de Piedra…

Projeté dans un monde futur par Jean David Morvan, le mythe de Peter Pan se prend une claque. Nous sommes bien loin de l’univers de Disney et des apparences d’un petit conte pour enfants. Le fameux pays imaginaire (Neverland en anglais) prend, chez Morvan, des allures de favelas où le quotidien rime avec misère, violence et trafic. Le scénariste a transposé dans un petit monde bien sombre les personnages du célèbre roman de l’écossais James Matthew Barrie publié au début du XXème siècle.

Sous un graphisme faussement naïf, Torû Terada apporte une touche plus qu’originale à la narration. Le Japonais fait preuve de virtuosité pour imaginer des angles de caméra à couper le souffle. Sa mise en couleur, réalisée avec des marqueurs, apporte un grain à l’image et les couleurs pastels utilisées contrastent avec la violence de certaines scènes.

Le Petit Monde - T2 : Real favela - Par Morvan & Terada - Dargaud
Gaucho à la poursuite de Piedra
© Dargaud/Morvan/Terada

Presque trois ans séparent la publication des deux premiers tomes. Torû Terada s’en excuse en préambule. Pourtant il nous l’avait dit dans l’interview accordée en janvier 2006 : "Mon style n’est pas adapté au rythme du manga. C’est pour cela que j’ai travaillé dans le domaine de l’illustration. Seule la bande dessinée permet de travailler avec un dessin aussi raffiné." Tout se paie !

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD