Le Royaume de Blanche-Fleur - Par Benoit Feroumont - Dupuis

29 septembre 2019 0 commentaire
  • Après une longue absence, Benoit Feroumont est de retour avec Le Royaume, avec un bel album digne d'un livre de conte. Qui ressemble plus à un one-shot, qu'à une traditionnelle suite.

A la mort de son épouse, le roi Igor devient violent et organise des campagnes militaires pour conquérir des territoires. L’un des vassaux du roi, le comte de Rose-Adieu, s’oppose à ce déchainement de violence. En réponse, son comté est ravagé et lui-même est tué par l’une des campagnes du roi. Le frère du monarque, Serge, lui-même opposé aux plans de son frère, recueille la fille du comte, désormais orpheline. Il la confie au bouffon Thibault, avec comme mission de la faire disparaitre aux yeux de tous pour la protéger, car Serge a promis à l’héritière du comte de Rose-Adieu que le jour de son vingtième anniversaire, celle-ci reviendrait récupérer son comté.

Le Royaume de Blanche-Fleur - Par Benoit Feroumont - Dupuis
Le Royaume par Benoit Feroumont - Première planche

Des années plus tard, le roi Serge a succédé à son frère sur le trône du Royaume des Six-Ponts et la paix règne depuis longtemps. Pour maintenir cette paix, un mariage est organisé entre la fille du roi, la princesse Cécile, et Éric d’Arbédie, afin de sceller une alliance importante. Anne, tente de faire reconstruire sa taverne à temps pour le mariage, mais dans les coulisses, la famille royale se déchire sur la place qu’elle doit occuper lors de ce mariage. La reine malade de jalousie envers la tavernière qui, malgré son statu de simple fille du peuple a été élevée avec les enfants royaux, met en place un plan pour se débarrasser définitivement d’Anne. Cependant qu’une menace extérieure s’amasse près des frontières du Royaume des Six-Ponts...

Le Royaume par Benoit Feroumont - Deuxième planche

Benoit Feroumont est de retour aux commandes de sa série-phare, qu’il a délaissée durant cinq longues années, pour produire un album de Spirou et Fantasio, puis un court métrage d’animation intitulé Le Lion et le singe.

Ce qui marque avant même son ouverture, c’est l’album en lui-même. Le format est plus grand, la pagination a augmenté pour atteindre une centaine de pages. La couverture est belle, elle ressemble volontairement à un livre de conte et on a vraiment l’impression d’en avoir un dans les mains.

À l’intérieur de l’album, on retrouve tous les ingrédients qui font le charme de la série : le caractère très marqué et expressif des personnages est toujours présent ; l’humour est toujours bien dosé... En revanche, des moments plus sombres, peu habituels dans Le Royaume, sont introduits : ils permettent de faire avancer l’intrigue sans changer le ton de la série. Benoit Feroumont profite d’un récit plus long pour introduire plusieurs intrigues parallèles qui s’imbriquent très bien, car conspirations et trahisons, sont légion dans ce royaume calme en façade. La série prend alors une toute autre dimension narrative...

Le Royaume par Benoit Feroumont - Troisième planche

Le style graphique de Benoit Feroumont est plus beau et amusant que jamais. Son dessin s’est étoffé de plus de détails que dans les albums précédents. Il se risque même parfois à des dessins pleine page, inspirés des illustrations de contes pour enfants, qu’il insère à des endroits-clé du pour servir le récit. Les couleurs de Sarah Marchand, mettent très bien le dessin en valeur. La coloriste a changé pour cet album, puisque jusqu’ici les couleurs étaient réalisées par l’épouse de Benoit Feroumont. Cet album marque-t-il la conclusion de la série ? Où est-ce un nouveau départ ? L’avenir nous le dira, mais en tout cas pas besoin d’avoir lu les albums précédents pour apprécier cet épisode.

Le Royaume par Benoit Feroumont - Quatrième planche

(par Adrien LAURENT)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?