"Le Temple flottant " - Par Zhang Xiaoyu - Mosquito Editions

16 janvier 2014 0 commentaire
  • Attention, pépite graphique ! Dans le cadre de leur partenariat éditorial avec la Chine commencé en 2012, les éditions mosquito publient en 2013 La Vengeance de Masheng, et nous proposent en ce début d'année un deuxième titre de Zhang Xiaoyu. Retour gagnant.

Dans l’ancienne Chine Impériale, un vieux sage raconte aux enfants la légende du moine Wugen. Jeune orphelin recueilli par le vénérable du temple Biyun, doté d’un pouvoir de séduction et d’apaisement immense, il devient rapidement l’idole de tous le pays,. Considéré presque comme un Dieu, il disparaît du jour au lendemain alors qu’il est au faîte de sa gloire.

Des statues à son effigie sont érigées, devant lesquels ses admirateurs se pressent avec ferveur... jusqu’à son retour. Le demi-dieu revient en prisonnier hideux, en haillons. On lui prête de s’être livré à toutes sortes de débauches, de jeter l’opprobre sur le Temple et il est jeté au cachot.

Mais le jour de la visite de l’Empereur au Temple, celui-ci s’envole avec tous ses moines et ses prisonniers, laissant les villageois subjugués...et les moines désemparés.

"Le Temple flottant " - Par Zhang Xiaoyu - Mosquito Editions

Déjà auteur d’une vingtaine d’albums : parmi ceux publiés en France, on peut citer Le Clown, Regard croisés (Casterman) ou encore Au Fond du rêve et Sombre Futur (Les Humanos), Zhang Xiaoyu nous reviens grâce aux éditions mosquito avec un album magnifique à tout point de vue.

La poésie et le rythme du scénario, entre légende traditionnelle et voyage initiatique à la Miyazaki, font que l’album vous happe naturellement, sereinement, et vous plonge au cœur du temple sans même que vous vous en soyez rendu compte.

Graphiquement, ce livre est un délice. Le trait et les cadrages de Xiaoyu, finalement plus proche de la bande dessinée Franco-Belge que du Manga Japonais, sont d’une lisibilité et d’une inventivité remarquables, renforcés par une mise en couleur de toute beauté.

Cet album est un one-shot sublime, et il faut s’attarder sur le magnifique travail d’édition de Mosquito, qui prend au fil de leurs publications l’excellente habitude de nous pousser à la découverte d’auteurs hors des sentiers battus, dans des albums d’une qualité toujours impeccable.

(par Gallien Chanalet-Quercy)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?