Les Cœurs Boudinés T1 - Par Jean-Paul Krassinsky - Dargaud

26 mai 2005 0 commentaire
  • Il existe des livres que l'on ouvre sans trop croire en la qualité de l'œuvre, et qui, au fil de la lecture, se révèlent être captivants. {{Jean-Paul Krassinsky}} explore une tranche de la vie de « femmes boudinées » -appelées plus communément « des grosses »- au travers de cinq récits non dénués d'humour, aux atmosphères douces et amères.

Certains hommes en manque de sexe les considèrent comme de simples objets pour satisfaire leurs besoins, en attendant mieux ! Jean-Paul Krassinsky nous démontre qu’elles savent se venger de telles situations, ou même profiter de ces mâles machos. Comme par exemple, cette « Sexy Girl », qui n’hésite pas à pourrir la vie du libidineux homme qui l’a draguée à une terrasse et qui lui a posé un lapin à un autre rendez-vous !

Ces cinq femmes vivent plus ou moins mal (selon les périodes) leur obésité. Elles ont envie de changer, c’est certain. Mais les tentations gourmandes sont présentes à chaque coin de rue, et finalement elles s’en accommodent... Les autres n’ont qu’à s’adapter à elles, et revoir leurs jugements à leur égard !

Le style graphique mordant de l’auteur va à l’essentiel. Son encrage conserve l’aspect dynamique de son trait, donnant à ce dernier un aspect presque esquissé. Krassinsky s’amuse à détourner des noms de personnages connus pour nous faire sourire, ou à truffer ses planches de références à d’autres œuvres musicales ou littéraires, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.

Cet album porte décidément bien son sous-titre : « Cinq histoires sucrées/salées de femmes (et d’hommes) à croquer ». Rien à dire de plus ! Cette phrase résume totalement le contenu de l’album. A croquer avec saveur !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire un extrait.

  Un commentaire ?