London Calling - Tome 1/9 - Par Runberg & Phicil - Futuropolis

13 octobre 2006 0 commentaire
  • Fan de la scène rock alternative du début des années 1990, le premier fascicule de {London Calling} est pour vous ! A travers cette série, {{Sylvain Runberg}} et {{Phicil}} nous emmènerent à Londres grâce à leurs personnages, Thibault et Alex, deux jeunes adultes.

Thibault et Alex sont prêts à tout pour assister au festival de Reading et accessoirement vivre quelque temps dans la capitale anglaise. Le programme des concerts est plus qu’alléchant : Sonic Youth, Iggy Pop, Dinosaur Jr, Sisters of Mercy, Mercury Rev et Blur... Avec une telle affiche comment ne pas avoir envie de passer la Manche ? Nos deux gars pensent même trouver du travail à Londres. Mais le hic, c’est que leur voyage et leur arrivée sur place ne se passera pas comme ils l’avaient imaginés. Surtout en ce qui concerne du logement.

Le jeune scénariste Sylvain Runberg nous avait épaté avec l’une de ses autres comédies de mœurs, les Colocataires ! Le scénariste s’avère être au meilleur de sa forme lorsqu’il aborde le vécu des jeunes adultes de sa génération. Ceux qui ont connu de telles expériences se reconnaîtront totalement dans la folie et les envies expérimentales des héros. Ce premier fascicule n’a qu’un seul défaut : celui de laisser les lecteurs sur leur faim. 32 pages, c’est bien peu pour mener une intrigue forte surtout quand les auteurs s’attardent souvent sur le moment présent... Mais le lecteur restera quand même dans l’attente de savoir si Thibault a réellement été affecté par son expérience Londonienne et s’il simule la folie pour éviter l’armée...

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?