Notre seul ami commun T1 & 2 - Par Boris Mirroir - CFSL Ink

23 avril 2013 0 Albums par Thomas Berthelon
  • Le quotidien d'un chien dépressif, atteint par le décés de sa mère. Un rendu acidulé pour un arrière-plan très noir.

Boris, chien solitaire et accro à la bière et aux jeux vidéo, glande chez lui à longueur de journée pour fuir la réalité, et surtout pour oublier que sa mère se meurt d’un cancer à l’hôpital. Mouss le canard, son seul copain, lui présente la belle Mary, mais la profonde dépression de Boris ne laisse guère de place aux sentiments amoureux...

Pendant ce temps, un cochon dépanneur file le parfait amour avec sa douce...

L’auteur Boris Mirroir nous livre ici une histoire mélancolique en trois tomes, dont la trame semi-autobiographique ne laisse pas le lecteur indemne. Les thèmes du deuil, de la solitude, et de l’amitié, sont traités avec un graphisme épuré et faussement mignon, et dont le décalage visuel renforce encore la portée.

La concision du graphisme, les jeux épurés de trames constituant les couleurs, et le spectre chromatique limité (les jaunes, gris, rouges et bleus cohabitent pour dépeindre un environnement dénué de fantaisie, fonctionnel et presque rude), alternent avec les quelques pages grises toutes en dégradé, mettant en scène le cochon grassouillet.

Notre seul ami commun T1 & 2 - Par Boris Mirroir - CFSL Ink
Un extrait du tome 1 : "Celui du crabe"
©Mirroir/CFSL Ink

Et à l’instar des barreaux d’une prison, chaque tome commence et se termine par quelques pages empreintes d’un traitement féérique aux couleurs pastels et joyeuses, comme pour illustrer qu’il existe un monde extérieur positif, mais carrément alternatif pour ce malheureux Boris, sous ses yeux mais hors d’atteinte. À la fois un vrai régal et surprenant par sa pertinence, le rendu graphique sert donc à renforcer l’isolement intérieur du héros, et illustre parfaitement cette impression particulière que ressentent les dépressifs.

Voici une petite série très juste, au visuel décalé très réussi et radical. Oui, nous pouvons parler d’une claque. Par contre, après l’avoir lue, on a envie de se pendre...

Un extrait du tome 2 : "Celui du cafard"
©Mirroir/CFSL Ink

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC