BD d’Asie

Saint Seiya Saintia Shô T. 4 - Par Masami Kurumada & Chimaki Kuori - Kurokawa

Par Marc Vandermeer le 4 janvier 2016                      Lien  
Le Grand Pope envoie ses messagers pour kidnapper Saori. Tandis, qu'au Colisée, Seiya et Shiryû s'affrontent en vue d'élire le meilleur chevalier, digne de revêtir l'amure d'or. "Saint Seiya Saintia Shô" prend de l'envergure, tome après tome...

Le récit se déroule avant les guerres galactiques et montre une Saori Kido, fougueuse et déterminée, entourée de Saint Seiya Saintia, prêtes à en découdre avec quiconque s’en prendrait à leur déesse.

Pour la version traditionnelle connue de Saint Seiya, les femmes-chevaliers devaient impérativement se recouvrir le visage d’un masque. Les Saint Seiya Saintia, quant à elles, deviennent chevaliers, tout en conservant leur féminité. Elles correspondent peu ou prou à la garde prétorienne d’Athéna.

Ce 4e opus présente de nouveaux protagonistes, autant masculins que féminins. Honneur aux dames, deux héroïnes voient ici le jour : Xing Xiao-Ling, de la constellation de la petite ourse, ainsi que Katia, de la couronne boréale. Côté chevaliers, Juan incarne le signe de l’écu, tandis que Georg De Cruz, la constellation de la croix du sud. Tous deux ainsi que Katia, sont aux ordres du Grand Pope, et ont pour mission de démasquer l’identité de l’être à la base d’un complot, ainsi que de kidnapper Saori Kido.

Shoko, de son côté, récupère de ses blessures, et de la perte de sa sœur Kyoko. Saori, en personne lui rend visite, et lui ordonne de vivre des jours paisibles, à l’écart des combats (comparable aux événements d’Hadès, pour lesquels elle avait ordonné aux chevaliers de bronze de rester à l’écart, et ceux-ci n’avaient bien entendu pas respecté ses ordres) Au même instant, un tournoi regroupant les meilleurs chevaliers se tient au Grand Colisée, dont le gagnant repartira avec l’armure d’or. On y retrouve Seiya et Shiryû en face à face, dans un déroulement connu par tous.

Par ses nombreux retournements de situation, l’apparition de nouveaux protagonistes mélangés à ceux de la 1ère époque, Saint Seiya Saintia Shô tient toutes ses promesses. [Chimaki Kuori->art17930] perpétue le mythe, et s’adresse à un public de plus en plus large. Les premiers volumes convenaient essentiellement aux lectrices. Arrivé à ce stade, l’auteur parvient adroitement à équilibrer la donne. Son trait fin et dynamique ouvre de nouvelles perspectives car il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir dessiner du Saint Seiya de qualité.

Saint Seiya Saintia Shô T. 4 - Par Masami Kurumada & Chimaki Kuori - Kurokawa
©Chimaki Kuori / Kurokawa
Xing Xiao-Ling, une nouvelle chevalier, fière défenseur d’Athéna

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Saint Seiya Saintia Shô T4. Auteurs : Masami Kurumada & Chimaki Kuori. Editeur : Kurokawa. Traducteur : Xavière Daumarie. 170 pages. Sorties : le 10 décembre 2015. Prix : 7,65 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

- Commander le T1 sur Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique Saintia shô, l’avenir féminisé de Saint Seiya

- Lire la chronique du T2

Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Marc Vandermeer  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD