Sky Wars T1 & T2 - Par Ahndongshik - Casterman

15 juin 2019 0 commentaire
  • Des créatures volantes fantastiques, des navires naviguant dans le ciel et l’appel à la grande aventure, des ingrédients simples mais un début rondement mené pour une aventure "pulp" à l’occidentale.

Connu en France pour sa série Renjoh Desperado, mélange de violence, d’humour et d’érotisme, Ahndongshik propose avec ce Sky Wars, en 8 tomes (2009-2013), une histoire bien plus sage. Il s’agit en effet d’un récit initiatique où un jeune garçon qui désire découvrir le monde se lance à l’aventure après la rencontre d’un guide, venu du monde extérieur.

Dans le petit royaume d’Eldura, situé au sommet d’une montagne, le protégeant des envahisseurs depuis toujours, il n’existe pas de crime plus grand que celui d’envol. Fendre les cieux, tel est pourtant le rêve de Knit, jeune berger dont le père a disparu après avoir fabriqué une machine volante. Orphelin et devenu peu fréquentable, Knit n’a plus pour seule famille un petit lézard qu’il a trouvé avec son père lorsqu’il était un très jeune enfant.

Mais cet univers, limité et monotone, bascule lorsque s’écrase sur la place du village un inconnu chevauchant une monstrueuse créature volante. Aussitôt considéré comme un criminel, l’inconnu fuit et finit par être caché par Knit, fasciné par cet homme volant qui va lui révéler la véritable nature du lézard qui l’accompagne.

Sky Wars T1 & T2 - Par Ahndongshik - Casterman
© 2009 Dongshik Ahn / SHOGAKUKAN

La suite progresse selon un schéma classique : le départ de ce petit royaume, la révélation de l’identité du « guide » et l’intégration de notre jeune héros a un équipage de pirates volants, pas si méchants que ça...

Mais le sujet principal du titre reste « l’aviation », à moitié fantastique, avec les Lindberghs, ces sortes de lézards ou de dragons sans aile, qui ont donc besoin d’ailes artificielles et d’un pilote humain pour les guider. Un curieux mélange qui fait l’originalité et le charme de ce manga.

Dans une ambiance à l’européenne, un peu comme Stravaganza, une amorce de récit convaincante et plaisante à lire, efficace et classique. Seul bémol : les cadrages du mangaka, souvent un peu trop resserrés, ce qui n’est pas idéal pour les scènes de vol qui manquent parfois de lisibilité…

© 2009 Dongshik Ahn / SHOGAKUKAN

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Sky Wars T1 & T2. Par Ahndongshik . Traduction Sébastien Ludmann. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 12 juin 2019. 192 pages. 6,95 euros.

Acheter le tome 1 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Acheter le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Ahndongshik sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 5 de Renjoh Desperado

  Un commentaire ?