"Un Cadavre exquis" vient récompenser l’abonné de Spirou

10 février 2011 0 commentaire
  • L'abonné de "Spirou" avait reçu en 2009 un beau livre d'or. Frédéric Niffle, le rédacteur-en-chef de Spirou, continue sur sa lancée en offrant cette année une aventure exceptionnelle et inédite du célèbre groom...

On l’a bien compris, le magazine de Spirou se plie en quatre pour fidéliser ses abonnés en proposant une large variété de thèmes et d’auteurs au sein de ses pages.

Les visiteurs du Festival d’Angoulême ont ainsi pu recevoir un magazine gratuit, en couverture duquel Libon & Salma caricaturaient à nouveau le petit monde de la bande dessinée.

Ce numéro 3799, qui était encore cette semaine en kiosque, fêtait avec un peu d’avance la Saint-Valentin en proposant deux couvertures de Tarrin au choix du lecteur.

"Un Cadavre exquis" vient récompenser l'abonné de Spirou
Les deux couvertures de Tarrin

Avec le numéro 3800, Un Cadavre exquis

Si l’acheteur du Spirou en librairie n’est donc pas oublié, l’abonné fidèle reçoit également une jolie surprise dans le numéro 3800 de cette semaine.

Avec la suite des aventures pénitentiaires d’Esteban, la fin angoissante des Larmes de l’autre-monde des Enfants d’ailleurs, une interview de Dupuy & Berberian, le retour de Marzi, la suite de Ralph Azham de Lewis Trondheim, un autre gag de la ‘petite’ Mélusine, etc. il va découvrir un objet d’un genre nouveau pour l’hebdomadaire de la Bonne Humeur.

En effet, la grande surprise du fidèle abonné de 2010, c’est un album spécial et inédit de Spirou qui regroupe le travail de 79 auteurs du journal dans un exercice de parodie hors u commun. Le procédé du « cadavre exquis » est bien connu : on demande à un auteur de débuter un récit, puis on passe la patate chaude à un autre auteur, puis encore à un autre, chacun rajoutant son petit élément, souvent drôle, pour faire avancer la trame globale de l’histoire.

On se souvient entre autres des Aventures mystérieuses et rocambolesques de l’agent Spacial parues dans le magazine Tintin en 1985-1986, pour lesquelles chaque auteur livrait une planche entière publiée dans le magazine.

Changement de mentalité oblige, il ne s’agit pour cet album spécial que d’un strip par intervenant, un peu à la manière du premier album de Gaston Lagaffe. Mais l’esprit humoristique (et professionnel) de chaque auteur est bien présent dans sa part de création. Pour s’en convaincre, il suffisait d’entendre au retour d’Angoulême les éclats de rire de ceux qui évoquaient leur collaboration à cet album potache en hommage au célèbre groom.

© Emile Bravo
© Delaf & Dubuc
© Athur de Pins
© Schwartz

Un apport différent pour chaque auteur

Chacun a en effet pris sa mission à cœur, servant le récit tout en imprimant sa marque. À tout seigneur, tout honneur : ce sont les titulaires en titre de la série, Yoann & Vehlmann, qui entamèrent cette folle équipée en imaginant Fantasio se recueillant sur la tombe de Spirou. Le terme « cadavre exquis » prenait donc toute sa signification, car c’est bien autour de cette présumée mort que les auteurs allaient devoir faire preuve d’imagination et d’humour !

Un défi que Lewis Trondheim relève directement car il prend le relais par un deuxième strip en introduisant d’autres facéties. « Tous les auteurs se sont prêtés agréablement au jeu, explique Frédéric Niffle, le rédacteur-en-chef de Spirou qui reprend un peu la tradition des défis un peu fous initiés à l’époque de l’âge d’or par son prédécesseur Yvan Delporte. Nous n’avons eu que très peu de refus par rapport à cette idée loufoque mais ludique ! ».

Lambil & Cauvin... ou comment passer son tour lorsque vous tombez sur une vacherie doublée d’un casse-tête !

Après plus de 60 pages de délire ou de tentatives de rattrapage plus ou moins acrobatiques, il faut bien tout le talent de Fabien Vehlmann pour donner une conclusion de 5 pages pour tenter de rassembler les élucubrations des strips précédents. Même si cela part souvent en sucette, ce petit album est un merveilleux condensé d’humour et de franche camaraderie. 0n s’en réjouit !

« Les fidèles abonnés 2011 auront également un autre livre ‘collector et collectif’ au début 2012, nous confie Niffle, mais c’est encore secret : la surprise doit être au rendez-vous ! »

Le grand et bref retour de Fournier au dessin de Spirou !

Pour les non-abonnés, il y a la Spiroubox !

Bien sûr, les lecteurs désirant soutenir leur libraire marqueront peut-être leur déception face à cet album spécial qu’ils auraient bien aimé posséder. Pour ces aficionados-là, il y a la possibilité de retrouver ce "cadavre exquis" dans la Spiroubox, avec des collectors et un abonnement de 15 numéros gratuits à ce qui deviendra peut-être leur magazine préféré.

Car si l’accent est mis (légitimement) sur l’offre faite aux abonnés, les lecteurs qui achètent Spirou en librairie ne sont pas mis de côté par la rédaction : « Outre les numéros spéciaux réguliers où nous offrons un supplément, continue Frédédric Niffle, il y a également les deux numéros double de 100 pages (spécial vacances et spécial noël) qui restent pour le kiosque au même prix de 2,30 €, malgré le double de pages. »

Au-delà de ce Cadavre exquis, le rédacteur-en-chef de Spirou nous promet d’autres surprises : « Le 16 mars, un numéro spécial cirque vraiment exceptionnel surprendra nos lecteurs, conduit sous la houlette de Barbara Canepa (Co-auteur de Skydoll et éditrice de Métamorphose) qui a réalisé l’essentiel du casting de ce numéro hors norme. Et puis, le retour des posters géants en 4 parties avec cette fois le portrait en pied de Spirou par Yoann (à partir du 18 mai). »

On a enterré Spirou un peu vite...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander la Spiroubox chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?