Les intégrales : splendeur et permanence de la bande dessinée classique

29 novembre 2011 par Oncle Francois
  • Effectivement, ces intégrales sont splendides et généralement bien faites. Un bémol pour le Gaston 1970 de Marsu : si certaines pages ressemblent à des photocopies, c’est sans doute que les originaux d’origine avaient été perdus ou volés. Mieux vaut une photocopie que rien du tout, ou alors il faudrait se contenter du film noir agrandi de la planche d’époque ? Je vous laisse juger !
    Ces Intégrales n’ont qu’un seul défaut : elles obligent parfois le lecteur expérimenté à se racheter, sous une forme différente et plus complète, des albums qui trônaient déjà dans sa bibliothèque depuis des décennies. En (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.