Guy Delisle, Fauve d’Or d’Angoulême 2012

30 janvier 2012
  • Oui, plutôt.
    Globalement, le festival d’Angoulême et les prix qui y sont décernés n’intéressent qu’une infime minorité de lecteurs.
    Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas en parler bien sûr, mais n’allez pas croire que ça intéresse grand monde.
    Demandez à un quidam qui a obtenu le prix du meilleur album l’année dernière, vous comprendrez.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD