Guy Delisle, Fauve d’Or d’Angoulême 2012

1er février 2012 par Le Monte-en-l’air
  • Du tout : Spiegelman a défendu Delisle avec des arguments en béton (et il a rajouté en rigolant que ça lui avait évité d’avoir à aller visiter Jérusalem). Autant je partage votre point de vue sur les Chroniques birmanes qui s’apparentaient plutôt à des chroniques de jeune papa, autant je trouve que ses Chroniques de Jérusalem sonnent juste. Et puis à sa décharge, il n’a jamais prétendu faire du journalisme...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD