Katz, un intrigant pastiche de Maus

3 février 2012
  • Pas du tout. Personne ne vient de nulle part. Même un enfant né sous X cherche à savoir d’où il vient... même s’il hérite surtout de l’éducation de ses parents adoptifs. La pensée de Schiffrin (et de son père) serait donc affligeante ? Elle est au contraire très honnête, lucide, frontale et objective. Les Schiffrin ne se sentaient plus juifs mais l’Histoire en a décidé autrement. Ils ne pouvaient pas rester indifférents. Ils sont redevenus juifs, non-croyants mais juifs : nudas véritas. C’est énorme comme réflexion. Vous avez déjà rencontré un juif non-croyant vous dire qu’il se fiche de la Shoah, que les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD