Angoulême 2015 - La marche des auteurs marque la 42 édition du FIBD

1er février 2015 par Fabrice Tarrin
  • Pour médiatiser l’événement, ce sont justement les auteurs les plus privilégiés qui sont montés en première ligne pour défendre les intérêts des plus pauvres (une très grosse majorité).
    Oui, ils sont riches (et le resteront) mais ils soutiennent
    quand même les plus pauvres. C’est mal ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD