Mourir (ça n’existe pas) – Par Théa Rojzman – La boîte à Bulles

5 juin 2015 par simon brauman
  • Est-ce que quelque part, l’affirmation de l’existence du déterminisme psychique des actes ou des paroles qui s’apparentent à des erreurs peuvent être compris comme étant des « actes réussis », déterminés, et sont un moyen d’y repérer une expression de l’inconscient ?
    En revanche,les processus restent essentiellement inconscients, au niveau des protocoles et d’un ensemble de conceptions qui permette de comprendre ces logiques inconscientes.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.