Gaston à l’écran ? M’enfin, c’est pas si mal !

31 mars 2018 par Julien
  • Il y a un effet "politique", un effet "Mondialisation", un effet "dictature" imposé par Prunelle aux employés de la petite start-up .. et les propositions de prix d’achat par De Mesmeker au fil du film, l’amende de Longtarin qui ne cesse de s’allonger.
    Il manque juste la religion au tableau, Franquin aimé à se moquer des curés, de la religion catholique.
    GASTON mérite une franchise ! PEF a le talent d’un Sam Raimi sur Spider-Man, en terme de réalisation, post-production , l’étalonnage, rendu couleurs , et big up à MacGuff pour les VFX (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD