Mort de Guy Mouminoux alias Dimitri

14 janvier 2022 par PATYDOC
  • Son progermanisme reste très discret dans son oeuvre - à part "Raspoutitsa" peut-être, parce que le héros est un soldat de la Wehrmacht et qu’il s’en sort "en ne regrettant rien" . Ce qu’on peut retenir surtout dans l’oeuvre de "Dimitri", c’est des récits de guerre "forts" qui révèlent les noirs tréfonds de l’âme humaine, bien loin des tristes récits d’aventure des scénaristes bourgeois d’aujourd’hui sans réels enjeux ni mise en danger du héros !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD