La ballade de Hambone - Par Leila Marzocchi & Igort - Futuropolis

12 février 2009
  • Vous rendez-vous compte David que la critique que vous portez est extrèmement subjective, chaque argument peut être retourné.
    Moi j’ai ressenti dans cet album une ambiance à la Kafka, bien éloigné de Robert Johnson soit, mais pourquoi refaire ce qui a été fait récemment (je pense au Rêve de Météor Slim).

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.