Plantu soutient Dieudonné

12 janvier 2014
  • "offense", "insulte" : vous jouez sur les mots.
    Et puis, comme vous le dîtes, c’est vous qui pensez que Dieudonné est sorti du cadre de la liberté d’expression, c’est votre opinion.
    L’insulte peut être condamnée devant les tribunaux, et heureusement.Mais on ne pouvait pas, jusqu’à présent, en interdire A PRIORI l’expression. Sauf à décider qui a le droit de parler et qui n’en a pas le droit. Et qui décide, qui donne les autorisations ? Sous quels critères ? Le gouvernement, le Conseil d’Etat ? Oui, depuis la semaine dernière.
    Mais auparavant, pendant 80 ans (excepté faite de la sinistre période du régime (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD