7th Garden T5 & T6 - Par Mitsu Izumi - Delcourt/Tonkam

19 juillet 2018 0 commentaire
  • En dépit de l’interdiction de leur chef, deux des anges décident d’attaquer le bastion de Maria. Une contre-attaque aux lourdes pertes qui signe la destruction du havre de paix du Jardinier, basculant totalement le récit dans la quête de vengeance !
7th Garden T5 & T6 - Par Mitsu Izumi - Delcourt/Tonkam

Après avoir vaincu et tué l’un des six anges qui contrôlent leur monde, nous avions laissé notre jeune héros, Awyn, retrouver son précieux jardin ainsi que la bâtisse où demeure tous ceux qu’ils aiment. Le temps d’un flashback sur son passé tragique et d’une provocation de Maria chez les anges, le temps semble venu d’entrer pleinement en guerre pour les « hérétiques », avec toutes les conséquences que cela implique.

C’est Loki, le deuxième ange, qui ouvre les hostilités en changeant en pion l’une des servantes du manoir, Irmina, qu’Awyn se retrouve à combattre et à finalement tuer, lui qui avait juré de protéger son jardin.

Mais les « petits hommes » ne sont rien pour les anges, ainsi bien sur le fond que sur la forme : ils peuvent en effet en prendre le contrôle d’un simple désir. Un procédé qu’ils répugnent à utiliser en général car il détruit définitivement la personnalité du « pion », le lissant « vide » par la suite.

© 2014 Mitsu Izumi / SHUEISHA

Après cette première tragédie, c’est Levi, le troisième ange, qui lance une attaque de grande envergure sur la ville « rebelle » en usant de parasites qui changent ses habitants innocents en horribles monstres se retournant contre leur propre famille !

Ce sont donc deux tomes chargés en représailles et en horreur qui s’abattent sur Awyn qui n’a désormais d’autre choix que de accompagner corps et âme Maria, ange déchu et démon auto-proclamé, dans sa quête de vengeance.

Comme toujours la série excelle dans la représentation des sentiments tourmentés de ses deux personnages principaux, ainsi que dans la mise en scène d’acteurs secondaires au destin tragique, mais peine également à donner de l’épaisseur aux anges en raison de leur caractère décalé et tête à claque.

© 2014 Mitsu Izumi / SHUEISHA

Sans aucun doute le fait que les anges voient uniquement dans les habitants de ce monde des jouets jetables, se souciant exclusivement de leurs rivalités internes, renforce les sentiments d’injustice et de fatalité auxquels doit faire face Awyn, mais il amoindrit aussi leur qualité d’antagoniste : en fin de compte la seule chose qu’attend le lecteur d’eux c’est l’inévitable moment de leur raclée.

Reste que le manga de Mitsu Izumi demeure réalisé d’une main de maître, que ce soit à travers son somptueux graphisme, et ses amples pages d’action, ou dans la manière dont le mangaka distille des indices sur la nature de ce monde à l’imposture évidente mais aux origines encore bien incertaines.

Une nouvelle fois nous faisons le plein d’actions et de tragédies mais il semble aussi que nous ayons atteint un point de non-retour. Les révélations et les choix de notre héros vont entraîner un basculement définitif du récit, amenant à un combat pour le libre-arbitre passionnant à suivre. Assurément l’un des « Dark Shônen » du moment, à lire absolument.

© 2014 Mitsu Izumi / SHUEISHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

7th Garden T5 & T6. Par Mitsu Izumi. Traduction Maxime Bonnet. Delcourt/Tonkam, collection "Shonen". Sortie le 2 mai 2018 & le 4 juillet 2018. 224 pages. 7,99 euros.

Commander le tome 5 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 6 chez Amazon ou à la FNAC

7th Garden sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4.

  Un commentaire ?