Magus of the Library T. 5 - Par Izumi Mitsu - Ki-oon

Par Guillaume Boutet 20 avril 2022 
Tandis que Shio commence à trouver sa place au sein de sa promotion, le lecteur continue de découvrir ses camarades, certains sympathiques en dépit d'un premier contact difficile, et d'autres définitivement hostiles. Une belle série qui continue de prendre son temps.

Ce nouveau tome s’attache ainsi à nous faire suivre le nouveau quotidien de notre héros, apprenti Kahuna, et plus particulièrement celui de sa classe d’une trentaine d’élèves. Leur formation alterne des leçons et des contrôles avec des cours de travaux pratiques qui permettent aux étudiants de découvrir différents départements de la Grande Bibliothèque.

Sur le fond, le récit poursuit la présentation des 27 élèves de la classe. Si l’ensemble des situations apparait toujours aussi soigné, nous apprenons peu de choses nouvelles, ou du moins significatives, sur la bibliothèque et les intrigues de longue haleine. Le mangaka semble plutôt se réserver ici un peu plus d’espace pour présenter spécifiquement deux élèves qui portent chacune un thème fort : la place de la femme et les haines héréditaires.

C’est en tentant de se rapprocher d’Aya, une étudiante polie mais distante avec lui, que Shio bute sur une question à laquelle il n’avait jamais réfléchi. Pourquoi les Kahuna sont très majoritairement des femmes, à l’image de sa classe qui compte seulement 3 garçons pour 27 élèves ? Tout simplement parce que les femmes ne peuvent qu’exercer que très peu de métier : certaines spécialités médicales, la magie et évidemment Kahuna.

Magus of the Library T. 5 - Par Izumi Mitsu - Ki-oon
Toshokan no Daimajutsushi © Mitsu Izumi / Kodansha Ltd.

De ce fait, notre jeune héros comprend que toutes ses camarades ne sont pas là par amour des livres, mais parce qu’il s’agit d’un choix par défaut. Une façon de mettre en perspective les motivations de chacun, qui peuvent être très différentes, mais dans le fond, tous sont là pour trouver leur place dans la Grande Bibliothèque et leur future famille.

Il y a un autre sujet qui place Shio dans une situation encore plus délicate. En effet, certaines communautés vouent une haine séculaire et idéologique à ses ancêtres, et c’est le cas de cette élève qui fait éclater en public tout le dégoût qu’il lui inspire. Un moment difficile pour Shio : heureusement, ces préjugés ne sont pas tolérés à la bibliothèque et il peut surtout compter sur ses nouveaux amis.

Une manière de parachever cette présentation des personnages et des lieux, qui se conclut en toute fin de tome par l’introduction de la mystérieuse dernière élève de la promotion. Une rencontre qui renoue avec le fil rouge principal et qui devrait ajouter à cette très belle série un nouveau tome que nous avons hâte de découvrir.

Toshokan no Daimajutsushi © Mitsu Izumi / Kodansha Ltd.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791032708125

Magus of the Library T. 5. Auteur Izumi Mitsu. Éditeur Ki-oon. Traduction Geraldine Oudin. Sortie le 17 mars 2022. 230 pages. Prix : 7,90 euros.

Magus of the Library sur ActuaBD :
 Lire la chronique du tome 1,
 Lire la chronique du tome 2,
 Lire la chronique du tome 3,
 Lire la chronique du tome 4.

7th Garden sur ActuaBD :
 Lire la chronique des tomes 1 & 2,
 Lire la chronique des tomes 3 & 4,
 Lire la chronique des tomes 5 & 6,
 Lire la chronique des tomes 7 & 8.

Magus of the Library Ki-oon ✍ Izumi Mitsu ✏️ Izumi Mitsu à partir de 10 ans
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Guillaume Boutet  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD