Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Arena - Par Le Chef Otaku et Clarity - Webtoon Factory

  • Nouveauté webtoon de la plateforme française Webtoon Factory, "Arena" a vite acquis une importante popularité, en seulement six épisodes gratuits. Pour cause : à l'écriture du scénario, on trouve Le Chef Otaku, célèbre vidéaste chroniqueur de mangas et d'animes, qui s'allie à la dessinatrice Clarity afin de proposer un tout nouvel univers isekai (c'est-à-dire des personnages, généralement ados, qui sont propulsés dans une dimension parallèle fantastique). Oui, vous avez bien lu, il s'agit d'un isekai, genre vilipendé du Chef, ce dernier souhaitant casser la routine de cette catégorie très en vogue. En si peu d'épisodes, et en tant que première œuvre du duo, Arena apporte-t-il quelque chose de plus que la concurrence pléthorique ?
Arena - Par Le Chef Otaku et Clarity - Webtoon Factory
Un baptême du webtoon pour "Le Chef Otaku", vidéaste clivant

Gabriel est un jeune homme timide et réservé. Il cache en réalité un caractère psychopathe, s’efforçant, sur une promesse faite à sa mère mourante, de refouler ses pulsions violentes pour s’intégrer à la société. Si cela paraît lui réussir, le jeune homme parvenant à feindre la normalité, il n’en reste pas moins individualiste et enclin à tuer sans problèmes le premier gêneur venu.

Tout bascule le jour où ses camarades de classe et lui sont pris dans une étrange tempête. Un œil géant dans le ciel, puis un menaçant personnage squelettique aux allures de présentateur TV... Transportés au milieu d’une arène sanguinaire où ils devront combattre pour survivre, les ados se défendent comme ils peuvent, en s’appuyant sur leur complémentarité. Mais Gabriel, dans un monde parallèle où la ruse et la brutalité sont des clés pour survivre, ne risque-t-il pas d’exploser ?

Pour une première expérience de création de webtoon, le résultat est assez modeste : l’histoire reste très classique pour du isekai et aucun personnage n’est vraiment fouillé, le récit n’étant que prétexte à en arriver vite au moment où les capacités de Gabriel seront exhibées. Ce qui amène à se poser la question suivante : y a-t-il un intérêt réel à faire du protagoniste un psychopathe, puisque tout le monde est sanguinaire dans le monde d’Arena ? Mais ne crachons pas dans la soupe : il reste encore trois-quarts du récit à développer pour comprendre réellement là où Le Chef Otaku veut nous emmener. Attendons-nous à de beaux coups fourrés, à voir Gabriel terrifier même les monstres les plus cruels... ou peut-être à un isekai très classique, à la surprise générale.

Un mot sur le dessin : on sent encore une maladresse de débutant, le trait et le lettrage grossiers en certains endroits et le style, très lambda pour du webtoon, ne relevant pas l’histoire. Mais Clarity propose tout de même un travail très efficace, soutenu par les jolies couleurs de Wahyu, et a encore bien le temps de s’améliorer, au rythme infernal où sont diffusés les épisodes - un par semaine !

Préconisons la prudence et gageons que les deux créateurs rattraperont ce départ en demi-teinte, avec tout ce que peut supposer leur connaissance des isekai : un détournement de ses codes habituels, un humour "gen Z", ou simplement du fun décomplexé et gore ? On se revoit dans l’arène.

Voir en ligne : Lire "Arena" sur Webtoon Factory

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Arena. Par Le Chef Otaku (scénario), Clarity (dessin) et Wahyu (couleur). Webtoon Factory. 6 épisodes. En cours.

 
Newsletter ActuaBD