Newsletter ActuaBD

Atalante, L’Odyssée T1 : Ramsès l’Intrépide - Par Crisse & Evana - Soleil

  • L'Odyssée d'Atalante fait le cross-over entre l'équipière des Argonautes et Ishanti, la servante des dieux égyptiens, précédemment créée avec Fred Besson. Un pur produit "Crisse" dont le graphisme compense un scénario exempt de surprises.

Si Crisse a multiplié les expériences graphiques ces dernières années, il semble maintenant évident que son cheval de bataille est Atalante, principalement parce que la série principale se poursuit dorénavant à un rythme plus régulier grâce au passage de témoin à Grey pour le dessin.

Mais aussi, grâce à l’arrivée de ce spin-off, qui ne se présente pas comme la jeunesse de la pulpeuse héroïne mythologique telle que l’annonce pourtant l’éditeur, mais bien comme "une fantaisie l’associant à une autre de vos héroïnes favorites, Ishanti", ainsi que le précise Crisse lui-même.

Atalante, L'Odyssée T1 : Ramsès l'Intrépide - Par Crisse & Evana - Soleil

Le premier (et unique) tome d’Ishanti

Vous vous rappelez sans doute d’Ishanti, que l’auteur de Nahomi et Kookaburra avait développé avec la complicité de Fred Besson. Or, voici que notre jeune servante des dieux égyptiens réalise un voyage dans le temps et se retrouve dans la Forêt du Pélion, le royaume des faunes et d’Atalante. Les deux jeunes femmes font devoir collaborer pour déjouer les plans perfides d’Anubis et d’Ishtar.

Pour mettre cette opérette en scène, Crisse a confié le dessin et les couleurs à Evana. Son style s’apparente à un mix entre le manga et le graphisme de Disney. La prédominance des muscles tend à faire passer l’aspect sexy de la série au second plan. Cette fantaisie mêlant héros et dieux de deux mythologies distinctes ne s’embarrasse pas de savants artifices pour accomplir sa mission : divertir les fans d’Atalante et de Crisse, quitte à faire passer la consistance voire la vraisemblance de l’intrigue à la trappe.

Cette jeunesse-fantasy est donc à prendre au premier degré, sans pensée ou arrière-pensée. Cela peut être une passerelle intéressante pour le jeune lectorat qui pourra peut-être s’intéresser ensuite aux aventures respectives de ces deux héroïnes.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

D’Atalante, commander :
- le T1 d’Atalante L’Odyssée : À la recherche de Ramsès chez Amazon ou à la FNAC
- le T6 Le Labyrinthe d’Hadès chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale des 5 premiers tomes chez Amazon ou à la FNAC

Lire notre dernière chronique d’Atalante, alors que le T6 mettait en scène le changement de dessinateur

Lire notre article sur les séries de Crisse : Les petites femmes de Crisse

Lire notre double interview de Crisse : « Je dessine la femme que j’aurais aimé être » parties 1 et 2

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Un gros navet au scénario sans intérêt et au dessin banal...

    Au vu de la surproduction actuelle, je ne comprends pas comment Soleil/Delcourt ose publier ce type de niaiseries et ne pense en aucun cas qu’un tel album amène des lecteurs aux deux séries mères...

    Qu’ils pensent plutôt à une suite d’Ashanti chez Soleil plutôt qu’à réitérer ce type de spin-off !

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD