Chambre obscure - T1 - Par Cyril Bonin - Dargaud

3 mai 2010 0 commentaire
  • Premier album solo de Cyril Bonin, dessinateur de la série {Fog} (Ed. Casterman), du premier tome de {Quintett} (Ed. Dupuis) et de {Quand souffle le vent} (Ed. Dargaud). Une brillante première !

Ah, le charme discret de la bourgeoisie ! ses vieilles demeures, ses majordomes au style irréprochable, ses dîners dominicaux, ses tableaux de famille… Justement, à propos de tableaux de famille, il s’en passe de drôles chez les Dambroise. Une nuit, deux malandrins s’introduisent dans la maison familiale et dérobent trois peintures qui n’ont d’autre valeur que celle du souvenir. L’inspecteur Alcide Leblanc mène l’enquête. Chacun se prête au jeu de l’interrogatoire tandis que Leblanc s’intéresse de près au tatouage que le majordome porte au poignet…

Chambre obscure - T1 - Par Cyril Bonin - Dargaud

L’auteur ne s’en cache pas en quatrième de couverture : Chambre obscure est une comédie policière réalisée en hommage aux romans d’aventures d’Arsène Lupin. D’ailleurs l’inspecteur qui mène l’enquête s’appelle Leblanc. Cyril Bonin nous transporte dans le Paris du début du XXe siècle, au sein d’une "bonne" famille qui cache, bien évidemment, son lot de petits secrets…

Les personnages sont bien campés par ce trait si particulier, la palette de couleurs est étroite mais suffisante pour les nuances. Bonin fait de son ambiance surannée un atout et rend son écriture subtile et non dénuée d’humour. Ajoutez à cela que l’éditeur a soigné l’ouvrage (qui sent bon le vieux papier…) et vous comprendrez que Chambre obscure prend la tournure d’un diptyque élégant et savoureux.Pour un premier scénario, l’examen de passage est réussi.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?