Albums

Dantès - T1 : La Chute d’un trader - par Boisserie, Guillaume & Juszezak - Dargaud

Par Laurent Boileau le 23 septembre 2007                      Lien  
(Très) librement inspiré par Le Comte de Monte-Cristo, Dantès nous entraîne au cœur des marchés financiers. En compagnie de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume, journaliste au journal Les Echos et vice-président de l'ACBD, signe ici son premier scénario.

Mai 2000. L’arrivée de Christophe Dantès au gala du Millénaire de la Finance fait sensation : c’est sa première apparition publique ! Les origines de sa fortune sont aussi mystérieuses que son passé. Participent également au gala six des sept protagonistes qui douze ans plus tôt ont favorisé directement ou indirectement la chute d’Alexandre, un jeune trader…

Dantès… Avec un tel nom, le thème de la vengeance n’est pas loin. Ici, le héros du Comte de Monte-Cristo, le roman d’Alexandre Dumas, est transposé à notre époque dans le milieu de la haute finance. L’intrigue économique tient évidemment bien la route puisque Philippe Guillaume, responsable du service financier du quotidien Les Echos, cosigne, avec Pierre Boisserie, le scénario de cette nouvelle série.
Alexandre, dans le rôle du jeune premier qui n’a pas froid aux yeux, se retrouve acculé et incapable de se sortir d’un piège machiavélique. La tension monte progressivement et les scènes introductive et conclusive interrogent le lecteur : qu’est devenu le jeune trader ?

Après l’éphémère Narvalo, Erik Juszezak revient au dessin. Dans La Lettre de Dargaud, il confie que "les scènes de la Bourse ont été plus faciles à dessiner une fois que j’ai résolu la manière dont j’allais les aborder. Au départ mes premières recherches m’ont amené à traiter de grandes vues générales de la Bourse en pleine effervescence. C’était grand, c’était plein, c’était fouillis et… inefficace. L’idée de traiter ces plans par une multitude d’images a tout résolu, et finalement permis de suivre nos personnages au milieu de la fourmilière qu’est la Bourse."
La petite surprise vient d’un personnage secondaire, Marion, infirme moteur cérébrale, qui trouve une petite place au milieu de tous ces personnages jeunes, beaux et riches. Le fait est assez rare pour être souligné.

Aidés du petit lexique boursier, les néophytes comprendront ce thriller financier à la trame fluide. Largo Winch aurait-il trouvé un nouveau concurrent ?

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Visionner la bande annonce de Dantès

Commander ce livre sur Internet

Dargaud 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Le page de garde annonce que "toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé....".
    On ne peut pourtant que faire le rapprochement avec l’affaire ayant entrainé la chute de la plus vieille banque anglaise, la Baring’s Bank, il y a quelques années par un trader, Nick Leeson, qui agissait en Asie du sud-est (cf le lien ci-dessous et le film The Trader avec Ewan Mc Gregor).
    Celui-ci avait agit sur les marchés financiers où il avait perdu énormement. A force de couvrir ses pertes en demandant des fonds à Londres,il a ruiné son emplyeur.

    En plus de la référence à Dumas, doit-on y voir un manque d’imagination de la part de auteurs ??? A eux de répondre.

    Voir en ligne : Nick Lesson et la Baring’s Bank

    Répondre à ce message

    • Répondu par PPV le 25 septembre 2007 à  08:45 :

      Tout à fait exact : cette mention en page 2 est donc douteuse sinon mensongère, mais cela ne retire rien au plaisir de cet album bien fait, avec un personnage attachant, et surtout une intrigue financière qui tient 100% la route. Nous avons déjà vu même chez des scénaristes très réputés des thrillers financiers avec des erreurs qui ne trompent pas les pros de la finance. Boisserie et s’associant avec Guillaume n’a pas courru ce risque : Guillaume sait de quoi il parle, et il le comprend. Et des pros de la finance bédéphiles, il y en a beaucoup plus que vous ne le pensez ;-)

      Répondre à ce message

PAR Laurent Boileau  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD