Full Metal Alchemist et Kogaratsu au programme de Japan Expo Belgium Tome 3

31 octobre 2013 1 commentaire
  • Pour la 3e année consécutive, du 1er au 3 novembre 2013, la Japan Expo aura lieu à Tour et Taxis au cœur de la capitale belge. Au programme : mangas, jeux vidéo tendances, un village japonais dédié aux rites de la culture du bonsai et des kimonos ancestraux. En guest-stars: Yasuhiro Irie, l'auteur de l'anime « Fullmetal Alchemist : Brotherhood » ainsi que Bosse et Mitchez, les auteurs du mythique "Kogaratsu"....

Hier, s’inaugurait au Moof Museum à Bruxelles, la 3e édition de Japan Expo Belgium.

La participation de Yasuhiro Irie, le célèbre aniateur de l’animé « Fullmetal Alchemist : Brotherhood », véritable icône du monde de l’animation, nous apparaît d’ores et déjà comme l’une des rencontres attendues de ce festival. Ce prodige avait débuté très tôt sa carrière sur des films à succès comme Escaflowne, Amer Béton ou encore sa fameuse série Cowboy Bebop. Il se lance ensuite dans la réalisation de la série futuriste Kurau Phantom Memory (Full Metal Alchemist Brotherhood) ainsi que le très prometteur Code : Breaker. Le public belge aura l’honneur d’accueillir cet auteur lors d’une conférence, d’une séance de dédicaces où il en apprendra davantage sur son talent et son processus de réalisateur de séries d’animation.

Full Metal Alchemist et Kogaratsu au programme de Japan Expo Belgium Tome 3
©Full Metal Alchemist/Yasuhiro Irie
©Marc Van Straceele/ Kana

Autres invités de marque : Jérôme Hamon et Marc Van Straceele, respectivement scénariste et dessinateur du roman graphique Yokozuna sur l’art du Sumotori en deux volumes chez Kana.

Les deux auteurs fortement influencés par de prestigieux mangaka comme Ôtomo et Shirow, se documentent sur diverses disciplines artistiques utilisant l’histoire vraie de Chad Rowan, le sumo d’Hawaï, véritable icône niponne des années 1990.

La très belle exposition Kogaratsu au Moof, visible dès aujourd’hui jusqu’au 31 janvier 2013, rassemble trente ans de travaux de Michetz et de Bosse autour de Kogaratsu.
Inauguration de Japan Expo Belgium, hier. De gauche à droite, Jean-Pierre Van Hemelryck et Eric Pierre, respectivement directeur général et président du Moof, et Thomas Sirdey, vice-président de Japan Expo.
photos D. Pasamonik (L’Agence BD)
Kogaratsu, dessin pour une estampe des éditions Bruno Graff
(c)Michetz, Bosse, Ed. Dupuis.

À l’occasion des 30 ans de Kogaratsu, Japan Expo Belgium accueille ses auteurs en conférence et dédicace ce dimanche 3 novembre. Kogaratsu conte l’histoire d’un samouraï devenu rônin dont le dessin est signé Michetz et le scénario Bosse. Une exposition exclusive leur est consacrée au Moof à Bruxelles où, pour la première fois, 30 ans de dessins de Michetz sont rassemblés avec, en exclusivité, les 10 premières pages du prochain Kogaratsu à paraître en juin 2014, Tarô.

Ce Dimanche 3 novembre sera l’occasion pour les inconditionnels de retrouver le premier des Samouraïs de la BD franco-belge et de rencontrer ses auteurs qui apparaissent rarement en public.

Au rayon musical, les fans de hard rock alternatif seront ravis par la venue du groupe Loka. Mélanges subtils de synthétiseurs et de drum beats, le groupe composé de Kihiro au chant, Ken’Ichi à la basse ainsi que Katsumi comme bassiste principale a rapidement conquis le public japonais.

Leur premier album intitulé "Enflame" sorti le 7 novembre 2012 s’est fait remarquer grâce à sa sonorité et ses performances uniques. Le public belge (et les autres...) assistera à d’un showcase inédit et à des séances de dédicaces.

Le groupe Loka, présent à la Japan Expo Belgium
©Les Mystérieuse Cités d’or 2

Cette troisième édition de la Japan Expo accueillera également Jean-Luc Delhougne, chef animateur des Mystérieuses Cités d’or 2. Des origines aux techniques d’animations, une conférence ainsi qu’une séance de dédicace sont prévues pour découvrir ou redécouvrir cette série culte, 30 ans après sa création.

La culture traditionnelle est également à l’honneur : c’est l’opportunité de découvrir les trésors culturels du Japon, de ses arts et de ses traditions. Le festival propose aux visiteurs une immersion au cœur d’un village japonais avec sa culture du bonsaï, de la calligraphie ou encore l’origami (l’art du pliage du papier). La dentelle nippone et les kimonos ancestraux font l’objet d’une exposition toute particulière.

La détente sera aussi au rendez-vous avec des initiations au Kobido, un soin de beauté et une relaxation faciale qui stimule la circulation énergétique du visage. Le son taiko des tambours traditionnels seront présentés pendant que petits et grands participent aux parties de tangramme et de mikado XXL.

Et puis n’oublions pas les fantastiques Cosplays, un bon nombre des visiteurs venant costumés, ce qui nous promet quelques performances en ces temps d’Halloween.

Bref, un week-end agréable nous attend aux couleurs du Soleil Levant.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Japan Expo Belgium
- Du 1 au 3 novembre 2013
- Tour & Taxis ( à côté de la Gare du Nord)
- LE SITE DE JAPAN EXPO BELGIUM
- LE SITE DU MOOF
- Lire aussi : Kogaratsu fête ses 30 ans au MOOF et à Japan Expo, jusqu’au 31 janvier 2014 au Moof (Gare Centrale)

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Bonjour,

    Je me permets de signaler que je trouve qu’il y a des impression et des ambiguïtés dans la présentation de Yasuhiro Irie.

    Tout d’abord c’est un réalisateur d’animé : je pense que dire cela en tout premier lieu dans l’intro pourrait éviter des malentendus et croire qu’il s’agit d’un mangaka - même si en lisant la suite on comprend.

    Concernant son travail :

    Il est le réalisateur de la série animé « Fullmetal Alchemist : Brotherhood » - comme il existe deux séries animées très différentes de « Fullmetal Alchemist » cette précision est tout de même important (remarque concernant l’intro encore).

    « Cowboy Bebop » n’est pas « sa » série. Il y a occupé le poste de Key Animateur qui est certes un poste important mais il n’était pas le réalisateur de la série.

    En fait il a débuté sa carrière en tant que animateur et chara-designer, avant de devenir réalisateur. Même si on le comprend de façon indirecte en lisant le texte, l’expliciter au début pourrait rendre sa présentation plus clair je pense^^

    Je peux comprendre qu’on considère cela comme du chipotage mais je pense que vu le travail et le parcours du monsieur, être plus clair et précis n’est pas du luxe^^

    Répondre à ce message