Goggles - Par Tetsuya Toyoda - Ki-Oon

30 octobre 2013 1 commentaire
  • Goggles, véritable révélation, sélectionné à Angoulême, permet à Tetsuya Toyoda de réaliser un chef-d'œuvre. Un pur moment d'émotion.

Ce recueil d’histoires courtes se compose de six nouvelles sur fond de drame social, dont les différents protagonistes sont des rejetés de la société.

Le 1er récit intitulé Slider décrit un monde de tristesse pour trois laissés pour compte : le chômeur Koichi, un jeune intérimaire pratiquement fauché ainsi qu’un écolier solitaire. Face à la détresse et à la misère, Koichi décide de s’en prendre aux responsables de son malheur, à savoir son ancien employeur ainsi que le patron d’un pachinko...

La nouvelle Goggles conte l’histoire de la jeune Hiroko, élevée par un père absent et une mère agressive, elle finit par se replier sur elle-même et et mure dans un silence total. Elle parvient, cependant à se trouver un nouveau foyer avec Koichi, un jeune chômeur insolvable qui va devoir s’occuper d’elle. Koichi ne sait pas trop comment s’y prendre avec elle. Mais peu à peu, il découvre son triste passé et les raisons de son repli sur elle-même. Hiroko, détachée de tout et de tout le monde ne se sépare jamais d’une paire de lunettes de protection fixées en permanence sur ses yeux, seul souvenir de son défunt grand-père.

Mr Bojangles, une nouvelle de seulement 26 pages, énumère l’enquête d’un détective privé à la recherche d’un vieil homme sur la demande d’une jeune cliente qui souhaiterait retrouver un ami du passé.

Les 3 autres nouvelles imposent le même rythme, parsemées de petits instants magiques dans un contexte de calme olympien.

Le message diffusé par Tetsuya Toyoda porte sur le pouvoir, les différences sociales et particulièrement sur la hiérarchie rencontrée sur le monde du travail. Ses personnages brimés s’avèrent attachants face à leur destinée peu envieuse. Dans cet ouvrage, chacun se déplace au ralenti, presque immobile, comme dans une vie à l’arrêt, chaque situation se concentrant dans un espace réduit, un procédé qui nourrit une narration envoûtante à souhait.

Subtil et émouvant, le lecteur se détend et s’attache à ses protagonistes hors-normes. Ce recueil offre un voyage au cœur du Japon contemporain, entre rires et larmes. L’auteur d’Undercurrent, son autre titre-phare, surprend par sa richesse narrative et questionne le lecteur sur le sens moral de la vie.

Goggles a bouleversé le génie Jirô Taniguchi qui décrit l’œuvre de Tetsuya Toyoda comme proche de la perfection... Qu’un auteur qui n’a dans son entourage aucun professionnel du manga arrive, de cette manière complètement autodidacte, à un tel niveau de réalisme force manifestement le respect.

Goggles - Par Tetsuya Toyoda - Ki-Oon
©Tetsuya Toyoda/Ki-Oon

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Goggles sur Amazon ou à la FNAC
- Commander Undercurrent T1 sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Goggles - Par Tetsuya Toyoda - Ki-Oon
    10 janvier 2014 12:57, par Simon

    Goggles a bouleversé le génie Jirô Taniguchi qui décrit l’œuvre de Tetsuya Toyoda comme proche de la perfection...

    D’ailleurs Goggles est à Toyoda ce que L’Orme du Caucase est à Taniguchi : un bijou.

    (Par contre, la mode de ne plus ni traduire ni sous-titrer les titres est pénible : ce devrait être au moins « Goggles – Lunettes de moto », ou lunettes de motard.)

    Répondre à ce message