Gargamel, l’ami des Schtroumpfs - Par Alain Jost, Thierry Culliford & Alain Peral - Ed. Le Lombard

Par Damien Boone Bon 3 novembre 2023 
Persuadé par une conférence d'Homnibus au cours de laquelle il apprend que la formule permettant de changer le plomb en or (en y faisant fondre un Schtroumpf...) est issue du grimoire d'un imposteur, Gargamel renonce à terroriser les petits lutins bleus. Il prend même leur défense ! Cette volte-face est-elle sincère ?…

C’est une scène inconcevable dans l’univers des Schtroumpfs : les petits bonshommes, en quête de millepertuis dans la forêt pour soigner de vilains boutons sur le visage du Schtroumpf Coquet, croisent leur ennemi juré, le sorcier Gargamel, qui ne daigne pas les capturer ni même les poursuivre !

Il faut dire qu’il s’est ridiculisé au cours d’une réunion d’alchimistes présidée par Homnibus, au cours de laquelle il s’est révélé être le seul à utiliser un grimoire qui, de l’avis de tous, est un ramassis de sornettes. Ainsi donc, il ne servirait à rien de capturer un Schtroumpf afin d’obtenir le secret de la pierre philosophale. Et si Gargamel était passé à côté de sa vie avec cette vaine quête ?… Désormais, il s’occupera de lui-même. À moins qu’un étrange naturaliste, nommé Georges-Louis Bouffon, ne réveille chez Gargamel quelques-uns de ses bas instincts…

Ce nouveau tome des inusables Schtroumpfs signe le retour de leur ennemi préféré, après un précédent tome où il avait disparu. Un ennemi métamorphosé puisqu’il n’en est plus un !

Mais à vrai dire, ce n’est pas la première fois que ce vieux conflit connaît une parenthèse : Gargamel et les Schtroumpfs ont déjà fait ponctuellement cause commune par le passé (Les Schtroumpfs Joueurs, Les Schtroumpfs et l’amour sorcier, Les Schtroumpfs et le demi-génie), quand les deux camps étaient contraints de s’allier pour chacun sauver leur peau face à un péril encore plus grand.

On se rappelle aussi que dans Un Schtroumpf pas comme les autres (1969), l’infâme sorcier s’était montré très courtois et affable, mais seulement parce que le Grand Schtroumpf l’avait piqué… Mais cette fois, c’est de son propre chef en en toute conscience que Gargamel enterre la hache de guerre.

Cet album fait apparaître un naturaliste : Georges-Louis Bouffon, non dérivé de Georges-Louis Buffon, célèbre homme de science du XVIIIe siècle, auteur d’une imposante Histoire naturelle en plusieurs tomes. Buffon devenu Bouffon porte bien son nom dans cette aventure : fort intéressé par les Schtroumpfs, il souhaite observer les créatures bleues. Mais tout scientifique qu’il est, il n’en est pas plus malin ni moins brutal que Gargamel qui, dans un réflexe de défense de son territoire, reprend ses vieilles habitudes…

Le personnage de Bouffon est assez insipide et peu exploité : il sert surtout à prouver une fois encore la belle solidarité des Schtroumpfs face à la menace. On apprécie les quelques clins d’œil disséminés ça et là (on reconnaîtra notamment un certain Delporte). Le scénario d’Alain Jost et de Thierry Culliford est efficace. Quant au trait, il respecte toujours aussi bien les codes de Peyo, alors même qu’un nouveau dessinateur pour la série apparaît ici : Alain Peral, un dessinateur déjà bien établi (Billy The Cat, Sourimousse, ...). Une lecture pour tous !

(par Damien Boone)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782808211017

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Damien Boone  
A LIRE AUSSI  
Jeunesse  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD