Interviews

Jean Dufaux (scénariste) : « Ce sont les dessinateurs qui m’ont amené au scénario. » [PODCAST]

Nous avons rencontré Jean Dufaux au Festival BD de Dieppe où il a reçu le « Bulot d’or 2022 du meilleur scénariste. » Dufaux, c’est un genre de scénariste comme on n’en fait plus : plus de soixante séries à son actif, plusieurs centaines d’albums, des collaborations avec plusieurs dizaines de dessinatrices et dessinateurs parmi lesquels les plus réputés de sa génération : Rosinski, Marini, Delaby, Mirallès, Griffo… et on en passe. 73 ans aux chanterelles et plus de 40 ans de scénario. Le genre d’auteur qu’on ne calcule plus à Angoulême depuis longtemps (trop populaire…) et qui se caractérise par une production éclectique (thriller, historique, fantastique…) aux thèmes marqués par une culture cinématographique et littéraire raffinée. On connaît aussi sa contribution sur "Blake et Mortimer" (on en reparle). Il évoque dans ce podcast quelques-uns de ces grands auteurs qu’il a côtoyés et avec lesquels il a fait partager ses passions.

L’un de ses succès les plus marquants est sans aucun doute le péplum Murena qu’il écrit pour Philippe Delaby. Mais le dessinateur qui découvre alors le succès est fauché en pleine gloire par une mort prématurée. À l’époque, Jean Dufaux aimait réunir ses dessinateurs dans des agapes quasi familiales. Elles n’ont plus lieu : « La mort de Philippe Delaby nous a séparés, il y avait trop de tristesse... » témoigne-t-il dans cet entretien. Il parle de Jérémy, le disciple et l’assistant de Delaby qui prend sa suite, notamment sur La Complainte des landes perdues avant de voler de ses propres ailes (Les Chevaliers d’Heliopolis, Barracuda, Vesper…)

Jean Dufaux (scénariste) : « Ce sont les dessinateurs qui m'ont amené au scénario. » [PODCAST]
Avec Philippe Delaby en 2012. Un dessinateur fauché en pleine gloire.

Il évoque Griffo (Beatifica Blues, Giacomo C, Sade, Monsieur Noir…), la jeunesse, les planches de BD livrées au Lombard les cheveux au vent, en décapotable. Grzegorz Rosinski qui vient faire un tour avec lui, sur La Complainte des landes perdues, entre deux Thorgal pour Jean Van Hamme.

Le portrait de Jean Dufaux par Grzegorz Rosinski
© Grzegorz Rosinski

Il parle de sa camaraderie avec Jacques Terpant pour qui il écrit une biographie de Céline (Le Chien de Dieu) dont trois planches ont été censurées par Gallimard car elles dénonçaient l’antisémitisme de l’écrivain. Puis les adaptations de Nez de cuir de Jean de la Varende ou encore Le Roi sans divertissement de Giono.

Son album sur Céline a été censuré de trois pages qui parlaient de l’antisémitisme de l’écrivain.

Il évoque enfin les dessinatrices pour lesquelles il a travaillé : Viviane Nicaise, Ana Mirallès, Béatrice Tillier, Sara Briotti et leur apport particulier au traitement de ses histoires.

Il conclut enfin sur sa méthode de travail : « Je ne peux pas me permettre d’attendre l’inspiration » dit-il, s’appliquant une rigueur de travail « maniaque », mettant parfois 15 ans, comme dans Djinn, « pour fermer tous les tiroirs ouverts d’une histoire. » Et des histoires, il ne manque jamais d’en raconter.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

LIKEZ, COMMENTEZ ET ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :
- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

Photos : D. Pasamonik(L’Agence BD)

✍ Jean Dufaux Belgique 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Martin Jamar doit être content de ne pas être cité.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Elmer S. le 10 août à  11:52 :

      Ils publient "Matteo Ricci" à la rentrée. Ça devrait aller.

      Plus étonnant, il n’évoque pas Renaud. Ils ont quand même réalisé plus d’une quarantaine d’albums ensemble.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 10 août à  18:18 :

        Nous signalons à nos aimables lecteurs que parmi les dizaines de dessinateurs qui ont œuvré avec Jean Dufaux, et la quelque soixantaine de séries publiées, nous n’en avons retenu que quelques-uns qui nous semblaient représentatives de la carrière du grand scénariste. Une telle œuvre ne saurait se résumer à quelques lignes et quelques minutes d’entretien. Cela ne nous empêche pas de lui rendre hommage.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Philippe Wurm le 11 août à  19:44 :

          Précision juste mais tardive, Didier !
          Un petit couac de communication ? Une précipitation ?
          Ceci dit c’est un plaisir d’entendre notre ami Jean et tu as raison d’effectuer ce travail continu de capture de la mémoire.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 12 août à  09:22 :

            Oui, mon cher Philippe, quand on lit trop rapidement un article, on peut croire à plein de choses. Pourtant, on prévient d’entrée :

            plus de soixante séries à son actif, plusieurs centaines d’albums, des collaborations avec plusieurs dizaines de dessinatrices et dessinateurs parmi lesquels les plus réputés de sa génération : Rosinski, Marini, Delaby, Mirallès, Griffo… et on en passe.

            Alors oui, quand on évoque une poignée d’auteurs sur "plusieurs dizaines", on en passe, et des meilleurs.
            Mais cela ne nous empêche pas de nous rattraper plus tard. J’ai vu que tu étais présent aux Rencontres Chaland dont nous sommes partenaires. On en profitera pour parler des Rochester... Et de Jacobs. D’ailleurs, dans une autre partie de l’entretien que Dufaux nous a accordé, il parle de Jacobs. Un podcast pour demain.

            Répondre à ce message

  • Je dois à Jean Dufaux une part importante de ma bibliothèque que je relis avec plaisir. Un tout grand merci à ce génial créateur !

    Répondre à ce message

Dans la rubrique Interviews
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Agenda BD septembre 2022
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Festival
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Festival de la BD engagée du Choletais
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD