Adulte

La Vie rêvée d’un Otaku selon Shiki Takuto

Le talentueux artiste Shiki Takuto revient sous nos latitudes avec un troisième manga érotique traduit. Dans cet album, l’auteur projette un otaku pur-jus dans une classe composée exclusivement de jeunes femmes : notre héros survivra t-il à cette nouvelle expérience ?

Harem entre copines est un album qui a été publié originellement au Japon en 2014 par l’éditeur Ti-Net. Comme nous avions pu vous l’évoquer dans notre article consacré aux autres albums traduits de Shiki Takuto, la stratégie éditoriale de Ti-Net se démarque de celle de ses concurrents dans l’industrie du Hentai car ils laissent généralement le temps à un auteur d’atteindre la taille critique d’un album avec son histoire originale. C’est à nouveau le cas ici avec une aventure racontée au travers de quatre chapitres d’une cinquantaine de pages chacun.

Exclu du cursus d’informatique pour des résultats peu glorieux, Tanabe se voit forcer la main par un directeur de département et doit donc rejoindre le cursus mode et design pour pouvoir rester à l’université. Horreur pour Tanabe : il y connaît rien en mode ou en design, pire, il n’y a que des GAL dans sa nouvelle promotion !

Que signifie donc l’expression « GAL » ? Il s’agit tout simplement d’une variante d’un terme japonais que nous avons déjà croisé dans la rubrique Adulte d’ActuaBD : comme le terme Gyaru, « GAL » désigne une jeune femme à l’allure et au caractère extravagants pour les standards de la société japonaise.

La Vie rêvée d'un Otaku selon Shiki Takuto
© Shiki Takuto/Ti-Net Inc./Hot Manga

Une peur panique l’étreint lorsqu’il est présenté par un professeur à ses nouvelles camarades. Complexé par son poids et son allure, il a tout simplement peur de se faire manger tout cru par les délinquantes en puissance qui peuplent sa nouvelle promotion ! Ses craintes semblent devenir réalité lorsque sa camarade Rika lui pose de premières questions indélicates sur son poids et sa vie privée, puis lui donne le sobriquet peu reluisant de « porcelet ». Ce que notre personnage principal ne voit pas venir, comme le lecteur, c’est que Rika lui demandera aussi à la fin du même cours s’il veut bien l’accompagner à un karaoké avec ses amies. Embarqué manu militari par ces GAL, Tanabe va t-il être moqué, voire racketté par elles ? Ou tout simplement va t-il sympathiser avec ses nouvelles camarades ?

De manière éclairée, Shiki Takuto traite avec finesse d’un véritable choc des cultures qui existe dans la jeunesse japonaise contemporaine : d’un côté, nous avons la figure de l’otaku, méprisé pour son comportement jugé asocial, et de l’autre, celle de la GAL, rejetée pour son comportement jugé indécent. D’une limpidité bienvenue grâce à des échanges justes entre ses différents personnages, Shiki Takuto nous montre, s’il fallait s’en convaincre, qu’un otaku n’est pas qu’un névrosé compulsif et inutile comme le décrit le stéréotype ou qu’une GAL est avant tout une femme éprise de liberté face aux diktats de la société japonaise.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Harem entre copines est avant tout un récit sur la confiance de soi et l’ouverture aux autres. Tanabe va évoluer positivement en tant que personne au contact de ses nouvelles camarades, ces dernières étant fondamentalement bienveillantes une fois les préjugés sur elles dépassés.

© Shiki Takuto/Ti-Net Inc./Hot Manga

À leur contact, Tanabe va découvrir qu’il est davantage capable qu’il ne le pensait : par exemple, étant féru de maquettes à monter de cuirassés de la Seconde Guerre mondiale, le doigté et la minutie dont il y fait preuve font aussi merveille dans l’univers de la cosmétique où il obtient de très bons résultats en réalisant le maquillage élaboré de ses camarades.

Même si un esprit romantique plane au-dessus de Harem entre copines, Shiki Takuto n’en oublie pas pour autant qu’il présente un manga érotique et il n’hésite ainsi pas à faire parler sa science dans le domaine pour contenter les lecteurs. L’ambiance est ainsi très souvent salace dans les fréquents ébats de groupe que contient cet album ; le thème du « Harem » oblige. Relevons à ce sujet que les formes de dominations féminines sont fréquentes dans ces ébats car ce sont assurément les GAL qui tiennent ici les rênes.

À l’image du personnage principal du récent et excellent album Peace Hame !, Tanabe est le héros d’un manga érotique et de ce fait, il est appelé à devenir progressivement la coqueluche de ses nouvelles camarades : la nature l’a généreusement doté et il fait preuve d’une endurance sans limite apparente ; des arguments qui attisent la curiosités de ses camarades.

© Shiki Takuto/Ti-Net Inc./Hot Manga

En ce qui les concerne, Shiki Takuto prend soin de dessiner des personnages féminins aux allures différentes et aux personnalités propres ; une démarche bienvenue pour donner vie à cette quinzaine de personnages. D’un point de vue du contenu érotique, l’artiste évite même assez souvent les poncifs liés aux fantasmes sur l’univers estudiantin que l’on retrouve fréquemment dans l’industrie du Hentai. Shiki Takuto offre ainsi aux lecteurs des séquences érotiques originales et surprenantes, comme par exemple un cours de cuisine en option qui mêle plaisir et pratique culinaire.

Sur le plan du dessin, le trait éthéré de Shiki Takuto fait toujours merveille, même si dans cet album, il nous a semblé parfois moins assuré que dans ses autres œuvres publiées auparavant. Rien de bien inquiétant tout de même : on ressent toujours le talent évident de l’artiste, qui s’offre par exemple de fréquentes et jolies illustrations sur doubles-pages ou en pleines-pages.

Ce que nous avons aussi apprécié, c’est que l’artiste n’a pas hésité à faire de certaines de ses planches un véritable petit musée de la culture otaku telle qu’on la percevait dans les années 2010 : par exemple, Tanabe chante dans un karaoké le générique de Neon Genesis Evangelion, on retrouve entre autres sur son étagère une figurine du personnage populaire de Shinobu issu de Bakemonogatari ou l’on aperçoit encore une jaquette bien rangée du jeu-vidéo Fate/stay night dans sa chambre. La liste ici des références culturelles n’est pas exhaustive et nous ne doutons pas qu’il plaira à des lecteurs de les repérer au gré de ces planches.

© Shiki Takuto/Ti-Net Inc./Hot Manga

Grâce à son ambiance légère et bienveillante, ses personnages sympathiques à voir progressivement évoluer, son histoire d’amour bien menée et sa patte graphique solide, Shiki Takuto a de nouveau touché juste et continue ainsi de s’imposer comme un artiste qui compte dans son domaine.

(par Nickyl)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782368773925

Dans la rubrique Adulte
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD