Newsletter ActuaBD

Le Ministère secret T. 1 : Héros de la République - Par Joann Sfar & Mathieu Sapin - Dupuis

  • Sfar et Sapin se délectent de cette nouvelle série d'aventures loufoques, qui joue autant des codes de la BD que de l'actualité politique. Un petit délire contrôlé bien goûteux.

Le sort de la France ne dépend pas du Président élu. Ce sont ses prédécesseurs qui veillent sur l’hexagone, et le public l’ignore. On appelle cette équipe de choc le Ministère secret. Soit donc Sarkozy et Hollande, forcés de collaborer, et sans vraiment connaître la nature de la menace. Autour d’eux, une ribambelle de seconds rôles se bousculent d’une planche à l’autre : l’ex-footballeur Cantona, Poutine, Trump, un tueur sans états d’âmes venu de New York et surtout Mathieu Sapin. Oui, celui-là même qui signe le dessin de la série.

Le Ministère secret T. 1 : Héros de la République - Par Joann Sfar & Mathieu Sapin - Dupuis

Le cocktail est bien secoué : de l’aventure dans les rues nocturnes de Paris, des dialogues fourmillant de références et d’allusions à l’actualité, et la mise en abyme du malheureux Sapin empêtré dans les mailles du filet. Le mystérieux colosse aux lunettes noires porte quant à lui un nom, Jacob Kurtzberg, qui siérait très bien à un rabbin mais qui est rien de moins que le vrai patronyme de Jack Kirby, le créateur des Quatre Fantastiques dont La Chose inspire ce tueur anonyme, du pur Sfar !

Prépublié dans le magazine Spirou, le récit semble parti pour durer et vise un public large avec ses couleurs flashy et ses narratifs volontairement lourdingues et redondants. Comme si les auteurs avaient relu les actualités de ces derniers mois pour se défouler sur les puissants de ce monde, et tant qu’à faire les plus insupportables. Mais le pompon revient à Sapin lui-même, personnage central de l’album, constamment ridiculisé. De mémoire, je ne vois guère de créateur du 9e art un peu connu capable d’une auto-dérision à ce point délirante et vacharde.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD