Le Roi de paille T. 1 : La Fille de Pharaon - Par Isabelle Dethan - Ed. Dargaud

29 mai 2020 0 commentaire
  • Isabelle Dethan, autrice complète de cet album, premier d’un diptyque, nous emmène d’Égypte en Babylone, et nous montre des destins de femmes dans des empires d’hommes.

Fille de pharaon, Neith se voit contrainte de danser devant son père lors d’un rituel sacré. Avec, à la clé de sa prestation, si elle a l’heur de plaire à son paternel, de se retrouver dans sa couche. Incapable de mal danser, elle décide de fuir cette obligation. Elle le fait en compagnie de Sennedjem, son demi-frère, qui ne voit, quant à lui, aucun avenir dans l’entourage du pharaon. Cette fuite va devenir tout autre, puisqu’ils sont vendus au pire ennemi de l’Égypte, à Babylone.

Le Roi de paille T. 1 : La Fille de Pharaon - Par Isabelle Dethan - Ed. Dargaud

Pour le roi de Babylone, cette « capture » va être une chance à saisir. Les astres, en effet, lui sont défavorables, et il s’agit de tromper les dieux en mettant sur le trône un faux roi, un roi de paille, qui mourra à la place du vrai souverain. Et c’est donc Sennedjem qui doit devenir ce fameux pantin livré aux dieux !

Pour Isabelle Dethan, parler de la civilisation égyptienne, c’est une passion depuis bien longtemps. Elle entame ici, en effet, sa septième série consacrée à l’Égypte. Et elle le fait avec un souci évident de vérité historique, née d’une documentation fouillée, mais en mêlant tout cela à une intrigue romanesque et imaginaire.

Cette vérité historique va jusqu’à la présence essentielle des dieux et de leurs influences, de leurs importances sur la vie des hommes. C’est ainsi que l’autrice nous montre la danse comme un dialogue avec les dieux, mais un dialogue à taille humaine. C’est ainsi aussi qu’elle aime mêler à une connaissance approfondie des symboliques et des rites de l’Histoire une touche de fantastique mêlée d’ésotérisme.

Mais ce qui l’intéresse surtout, et ce qui fait de son livre autre chose qu’une approche didactique d’un moment précis de l’Histoire, c’est l’intérêt qu’elle porte, avant tout, à ses personnages, et, singulièrement, aux femmes, à leurs destins, à leurs rôles et, de ce fait, à leurs émancipations plurielles

À ce titre, il faut épingler un des personnages de ce premier tome, une enfant, Nanna. Dans un monde double, celui de Babylone et celui de l’Égypte, où s’affrontent deux notions très différentes du pouvoir et de la religion, elle est, en quelque sorte, Babylonienne sauvée par une Égyptienne, la voix et le regard de l’enfance en presque révolte avec l’univers des adultes.

« Le destin se joue de nos rangs et de nos vies », est-il dit quelque part dans ce livre. Et c’est vrai que, par l’intrigue comme par la trame historique, c’est bien de destinée qu’il s’agit dans cette série naissante.

Et là, au travers de cette approche, on n’est pas loin des thématiques qui ont été, en leur temps, celles de Jacques Martin. Et là, oui, on peut, sans aucun doute possible, parler avec Isabelle Dethan de bande dessinée classique, dans le fond comme dans la forme. Mais, cependant, avec un regard actuel, celui d’une femme d’aujourd’hui sur les combats des femmes d’hier !

Pour ce faire, Isabelle Dethan a un dessin classique, lui aussi. Pas de « prouesses » graphiques avec elle, mais un soin tout particulier accordé d’une part aux décors, d’autre part aux visages des personnages.

Isabelle Dethan aime jouer avec les perspectives, avec les décors, oui, qui deviennent des mises en évidence des actions ou les sentiments qu’elle exprime à l’avant-plan. Son découpage, d’un vrai classicisme, n’empêche nullement à ses planches d’être construites cinématographiquement, avec une importance évidente donnée au mouvement, au rythme des images. Avec un souci, également, de la couleur, dont les tons ocres ne se cachent que peu, au fil des pages, grâce à quelques touches de « nature »…

Histoire d’amour, histoire de l’Histoire, portrait de femmes, fable réaliste sur le courage, le combat, la révolte, la lâcheté, Le Roi de paille est un livre tous publics, qui ne cherche pas à éblouir pour éblouir, et qui, de ce fait, se révèle une très intéressante lecture. Intéressante, aussi, par la présence, en fin d’album, d’un glossaire.

(par Jacques Schraûwen)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Le Roi de paille : la Fille de Pharaon - par Isabelle Dethan - Dargaud - 59 pages - Sortie janvier 2020

Lire également une autre chronique d’ActuaBD concernant Isabelle Dethan

  Un commentaire ?