Léonard de Vinci : à 500 ans, il est toujours un génie

25 avril 2019 0 commentaire
  • Sortie du 50e tome de "Léonard est un génie" une semaine avant les 500 ans de la mort de Leonardo da Vinci, heureux hasard ou complot éditorial ? A votre avis? Parution, ce 26 avril 2019, du nouvel opus des aventures du génie génial et de ses compères, à commencer par son disciple inventé par Bob De Groot et Turk, le pauvre Basile, tandis que d'autres ouvrages de BD se consacrent au grand homme de la Renaissance italienne.

Bob De Groot a passé la main depuis le volume 47. C’est le scénariste-prodige Zidrou qui trempe sa plume dans les gags, toujours animés au dessin par Turk son créateur graphique. Cette semaine, ils publierons le 50e tome de la série Léonard (500 ans, 50 albums, ah ces bons génies du marketing !), au titre très césarien de Léonard Génie, Vini, Vinci. Le tour de force est de le publier au moment du 500e anniversaire de l’auteur de la Joconde, décédé le 2 mai 1519.

Léonard de Vinci : à 500 ans, il est toujours un génie
Léonard et son disciple, Basile
© Le Lombard

Retraçons brièvement l’histoire de cette série qui a marqué plusieurs générations de jeunes lecteurs. Elle aurait pu foirer dès le début. Tout débute en 1975, dans Achille Talon magazine, un mensuel lancé par Greg, où les premières planches de Léonard sont publiées. Des gags et des récits complets de huit pages. Le mensuel tourne court au bout de quelques numéros. Fin de parcours ? Non : l’hebdomadaire hollandais Eppo prend le relais, tandis que Pif Gadget et d’autres magazines le publient en français.

Suite au succès de la série, un premier album voit le jour chez Dargaud en 1977. Le succès est au rendez-vous jusqu’au tome 18, mais la série passe brièvement chez Appro (marque-ombrelle de Alpen, le label de Fabrice Giger, par ailleurs propriétaire des Humanoïdes Associés) en 1990, avant de repasser au tome 29 sous la bannière du Lombard en 1999. La série compte aujourd’hui 50 titres et sept hors-séries.

À l’image d’un Hayao Miyazaki réalisant un film pour sa petite fille, Léonard invente les Léo pour faire plaisir à Mozza
© Le Lombard
Turk, dessinateur de Léonard depuis 1975 !
© Le Lombard/C. Robin

Sur quoi s’appuie une telle longévité ? Sur des gags efficaces parodiant le Géo Trouvetou italien avec des innovations et des nouveautés technologiques et sociales qui rappellent la profusion inventive de leur modèle (qui n’a d’ailleurs pas inventé toutes les machines qu’on lui prête...) Les scénaristes successifs piochent leurs idées dans un surréalisme bon enfant, critique de nos sociétés actuelles (ces « puits sans fonds »...) offrant plusieurs niveaux de lecture.

Ce nouvel album ne déroge pas à ce (forcément) savant mélange. Les premières planches mettent en scène un Léonard en perte de vitesse, croulant sous le poids des ans. Il ne lui faut toutefois pas plus de quelques pages pour que son intellect retrouve la vivacité qui le caractérise. Accompagné de son fidèle Basile, de Mathurine, Raoul, Bernadette et Mozza, Léonard n’arête pas : de Amazon à la GoPro en passant par le milieu de l’édition BD, ou encore celui, très Hitech des crypto-monnaies, toutes les inventions du monde lui reviennent. Le dessin de Turk reste quant à lui toujours au top niveau et vient animer à la perfection les scénarios imaginés par Zidrou.

500 ans après sa mort, donc, Leonardo da Vinci est donc plus que jamais dans le vent ! Pour fêter cet anniversaire, en plus de ce nouvel opus de Léonard, et du cahier l’accompagnant en fin d’album, divers évènements sont organisés par le Château du Clos Lucé, dans l’enceinte du parc. À compter du 2 mai 2019 et jusqu’à la fin de l’année, des tables rondes, expositions, rencontres et concerts s’y tiendront en hommage au "Premier peintre, architecte et ingénieur du Roi". Dans le cadre de ces festivités, Turk sera présent pour une dédicace exceptionnelle dans l’enceinte du parc. Sur les traces du Vinci.

Une biographie en bande dessinée

Dans les périodes d’anniversaire, les génies opportunistes s’expriment avec plus ou moins de talent. En voici deux qui n’en manquent pas.

Le scénariste Marwan Kahil, d’abord, qui publie aux éditions 21g un Léonard de Vinci - La renaissance du monde dessiné par la dessinatrice Ariel Vittori. L’album sort le même jour que le pastiche de nos farceurs belges. Ici, nous sommes dans un récit plus historique, dans la lignée du précédent volume du scénariste consacré à un autre génie : Albert Einstein..

Comme pour ses prédécesseurs qui se sont attelés à cette tâche, de Bernard Swysen à Didier Convard & Gilles Chaillet, c’est fait avec intelligence, sur une base documentée, avec une bonne connaissance des limites de la bande dessinée : dans un tel album, on ne peut qu’esquisser la biographie du grand homme en évoquant les moments-clés de son existence, de ses débuts dans l’atelier du grand Verrocchio à son parcours brillant sous la protection des plus grands mécènes de son temps qu’il finit par fuir pour se réfugier auprès du roi de France François 1er à Amboise, sans renoncer jamais ni à ses recherches qui, pour l’époque, confinaient à de la sorcellerie, ni à son homosexualité que ses contemporains ne portaient pas, disons-le comme cela, en odeur de sainteté. C’est peut-être grâce à la tolérance du monarque français que la Joconde se trouve au Louvre...

La géométrie sacrée du génie

Autre hommage au génie jubilaire, celui rendu par François Boucq au Musée de la Franc-Maçonnerie de Paris du 11 mai au 6 octobre 2019. Léonard décodé : la cathédrale derrière le tableau décrypte le message humaniste et symbolique dans la pensée de la Renaissance. On y retrouvera l’humour un peu farce de Jérôme Moucherot, le personnage farfelu et non moins inventif de Boucq, dans un parcours qui donne à réfléchir sur le symbolisme dans la bande dessinée et le symbolisme chez Léonard de Vinci. Nous vous en reparlerons.

L’exercice est réuni en album chez I éditions : Le Petit Léonard décodé. L’ouvrage fera l’objet d’une édition à tirage limité diffusée et distribuée directement par les éditions i.

Dessin de François Boucq illustrant l’édition à tirage limité.
© François Boucq

(par Thomas FIGUERES)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

"Léonard T. 50 : Génie, Vidi, Vinci" - Par Zidrou & Turk - éditions Le Lombard

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

"Léonard de Vinci - La renaissance du monde" - Par Marwan Kahil & Ariel Vittori - éditions 21g.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

"Le Petit Léonard décodé : la cathédrale derrière le tableau" - Par Boucq - éditions I

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Léonard sur ActuaBD :
Léonard T. 46 : Le Génie crève l’écran - Par Bob De Groot & Turk - Le Lombard art
Léonard, T45 : Génie de l’insomnie - Par Turk & de Groot - Le Lombard br

Les auteurs de "Léonard est un génie" sur ActuaBD :
Zidrou reprend "Léonard" en bon père de famille art
Bob de Groot : "Accepter la reprise de Léonard par d’autres auteurs ? Je verrai cela quand je serai vieux !" art
Turk & Bob De Groot : "Léonard est né grâce à Achille Talon Magazine" art
Bob De Groot : "Je ne me priverai pas d’un bon gag !" art

  Un commentaire ?